Comme un lundi… de retour de chez Jawad !

Dans des ambiances et des conditions délicates, le football a repris ses droits dans notre chère JPL. Deux rencontres ont été remises PARCE QU’ON N’A PAS PEUR, heureusement le spectacle était présent dans les autres. Mais cette semaine est surtout marquée par le retour d’un joueur quelque peu… Tchité.

Lire la suite

Publicités

Comme un lundi… de Derbaraki wallon.

Ce week-end a été mouvementé, d’un bout à l’autre de notre JPL. Si Anderlecht a pris la tête du championnat grâce à un Topper dominé des pieds et des épaules, le Standard, en queue de classement, a repris des couleurs. Dans un derby qui va faire couler beaucoup d’encre. A défaut d’autre chose. Tristesse.

Lire la suite

Comme un lundi… de Kums-Kums mania.

Il n’est pas évident d’être supporter de foot en Belgique. Que tu aimes Anderlecht, le Standard ou Bruges, tu es loin d’être en position de force pour te moquer des autres. Penalties, avant-dernière place ou coach sur la sellette, tout y est. Il n’y a que les fans gantois, genkois ou ostendais qui ont bon. Grand bien leur fasse, hein.

Lire la suite

Comme un lundi… de Standardite aiguë chronique.

Bonjour, comment ça va vous ? Pas trop dur, ce lundi matin ? Bon, on peut quand même causer un peu de foot. Du moins on va essayer. On commence par quoi ? Anderlecht ? Waasland-Beveren ? Mouscron ? De quoi ? Euh… Vous êtes sûrs qu’on doit revenir sur « ça » ? Bon… laissez-moi un café et on s’y met.

Lire la suite

Comme un lundi… à l’Eldorado du football belge.

4 ! C’est le nombre de journées déjà passées. Wouaw. Vraiment, on n’a rien vu venir. Et après ce petit mois de championnat, on peut déjà constater que tout va bien: Ostende est leader, Bruges, Anderlecht et le Standard ont (déjà) tous perdu, Mouscron profite de la solidarité wallonne et Cyriac marque. Si, je vous jure. La JPL, il n’y a que ça de vrai.

Lire la suite

Comme un lundi… pas trop caca pour les Wallons !

ENFIN ! On est arrivé au bout, ouf. On n’a perdu personne en route ? Vous êtes toujours bien accrochés ? Nikel. Donc, pour cette grande dernière, la phase classique a quand même fait fort. Charleroi réussit un exploit, le Cercle un autre. Des records ont été battus, les Flamingants remis en place, tandis que Julien de Sart a donné une leçon de foot à Ronaldo et Messi. On y va ? On y va.

Lire la suite