Paroles de footballeurs

Les phrases bateaux des footballeurs, on en bouffe toutes les semaines. Et à tous les niveaux. Voici un petit lexique non-exhaustif qui vous aidera à traduire les messages cachés de nos héros à crampons et mieux comprendre ce langage de bois high level.

« On prend match après match »

« Je ne sais même pas contre qui on joue dimanche prochain. Ni même si j’irai m’entraîner mardi. Alors me parler de programme à venir, hein… »

« C’est un match à 6 points »

« Bon, je n’ai jamais été fort en math, mais c’est un match important quoi ! »

« Je ne sais pas encore ce que je ferai la saison prochaine »

« Jeune joueur, plutôt doué, je cherche un club dans ma région, qui paye bien, qui file une voiture si possible, et où je suis sûr d’être titulaire. Sinon, je reste où je suis. »

« Oui, je suis satisfait de ma prestation »

« Gnagnagna conteeeent uuuuuughhuuuuuuuuuuhh. »

« La tactique du coach était bonne »

« Coach je t’aime à fond d’balle, t’es vraiment le meilleur que j’ai jamais eu, en plus t’es trop beau. Fais-moi jouer stp. »

« Mon but est beau, mais il faut souligner le travail collectif derrière »

« C’est bien joli les passes décisives mais c’est moi qui marque quand même, merde. »

« Ça fait toujours plaisir »

« Je ne sais pas quoi dire. »

« Il n’y a pas de petit match »

« Je préfère fermer ma gueule pour ne pas me faire ramasser si jamais on perd contre ces tocards. »

« Notre objectif ? Terminer le plus haut possible »

« Notre objectif ? Terminer le moins bas possible. »

« Le plus important c’est de prendre du plaisir sur le terrain »

« J’suis pas venu ici pour souffrir OKAY ?! »

« Je vais tout donner pour aider le club à se sauver »

« RàF j’me casse en fin de saison« 

Par ici le carnage.

« Malheureusement cette carte jaune me privera du prochain déplacement »

« C’est vraiment con, surtout que je serai au ski lors du prochain match, HA HA HA ! »

« Bien sûr qu’on est tous derrière le coach »

« C’est plus facile pour le pousser dehors. »

« J’espère que la blessure de mon adversaire n’est pas trop grave »

« Bien fait pour ce fdp »

« Tant que mathématiquement ce n’est pas fait, on doit jouer le coup à fond »

« Hé m’man, t’as vu, je parle de mathématique à la TV ! Wesh ! »

« Chaque point est bon à prendre »

« Vu comme on joue, on ne va pas faire les difficiles. »

« Le plus important c’est la victoire »

« Enfin, après mes stats, ma prime et mes likes sur les réseaux sociaux. »

« Il n’y a pas grand-chose à dire après un match pareil »

« Je vais quand même pas dire que j’ai été aussi nul que mes coéquipiers quand même ? »

« Chaque match est un match de coupe »

« Je ne sais pas ce que ça veut dire mais ça sonne bien, pas vrai ? »

« Une finale ne se joue pas, elle se gagne »

« Enfin, ça se perd aussi, parfois. Surtout si tu joues au Benfica ou à la Juve. »

« On a gagné en équipe »

« Mais quand on perd, je te jure que c’est la faute des autres. »

« On y a mis la manière »

« Allez, vas-y, parle-moi de mon but, stp stp stp stp stp stp. »

« On ne retiendra que les trois points »

« Et la prime qui va avec. »

« Maintenant, il faut rester les pieds sur terre »

« C’est plus facile pour tirer dans le ballon uh uh uh ! »

Et là, c’est le drame…

« Les conditions n’étaient vraiment pas évidentes pour jouer »

« Bien sûr que le souci, c’est le terrain, ou la météo, ce n’est sûrement pas nos qualités. »

« Tous les matches sont à jouer »

« Sauf les matches remis, LOL. »

« On joue comme on s’entraîne »

« Et comme je ne m’entraîne pas… »

« Pour moi, c’est un point de gagné »

« Et donc la petite prime en poche. »

« Pour moi, ce sont deux points de perdus »

« Et donc la grosse prime qui passe sous le nez. »

« Il y a certaines choses qui doivent rester dans le vestiaire« 

« Comme les histoires de cul, les blagues racistes et les critiques envers le coach »

« On parle de moi dans un autre club ? Je ne suis pas au courant »

« Quelqu’un a le numéro de leur coach ? De leur président ? Ou de la responsable de la buvette ? N’importe. C’est urgent, merci. »

« Je suis vraiment triste pour mon coéquipier qui s’est blessé… »

« YOUHOU ! Je vais enfin pouvoir jouer ! »

« Un derby est toujours un match particulier »

« Surtout quand aucun des 22 joueurs ne connait l’histoire et la rivalité des deux clubs »

« Honnêtement… »

« ALERTE: grosse banalité en approche »

« On a décidé de ne plus parler à la presse« 

« Mais quand on aura besoin d’elle on l’appellera, sans faute »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s