Pourquoi la Belgique doit battre la Suède.

Ce soir, la Belgique joue son avenir dans cet Euro 2016. Après une défaite qui a fait mal et un succès qui a fait du bien, il faut confirmer, contre la Suède du géant Zlatan Ibrahimovic. Un succès est obligatoire. Pour passer, et pour se rassurer. Les Diables Rouges doivent le faire. Varför ?

Parce qu’on doit gagner pour passer en huitièmes.

Parce que NON, un match nul ne nous suffira pas. Le Belge est difficile.

Parce qu’on n’a toujours pas vraiment digéré le revers contre l’Italie lors de la première journée. Un 3-0 contre l’Irlande ne soigne pas tout.

Parce qu’une victoire belge signifierait la fin de carrière internationale de Zlatan Ibrahimovic. Prendre sa retraite internationale après une défaite contre la Belgique, ça fait beau sur un C.V. (pourtant déjà bien fourni), non ?

Ibra déjà au sol. L'image parle d'elle-même.

Ibra déjà au sol. L’image parle d’elle-même.

Parce que Romelu Lukaku est le meilleur attaquant de l’univers. Il a quand même marqué deux buts contre l’Irlande, hein.

Parce qu’il est temps que les Diables Rouges vengent tous les Belges qui ont galéré à monter des meubles Ikea. Cette foutue visse en trop !

Parce que la Suède n’a pas encore cadré une sale frappe dans cet Euro. Et ça voudrait faire peur à Thibaut Courtois

Parce que la Norvège, le Danemark et la Finlande sont avec nous.

Parce que la #TeamLukaku, la #TeamNainggolan, la #TeamWitsel, la #TeamDembele, la #TeamBatshuayi et même la #TeamCiman vont bientôt arrêter de se chamailler pour enfin se rendre compte qu’on forme la #TeamBelgique.

On l'oublie souvent mais la Belgique forme une équipe. Voilà.

On l’oublie souvent mais la Belgique forme une équipe. Voilà.

Parce que quelques supporters des Diables se sont joints aux nombreux représentants commerciaux de Coca-Cola, Jupiler, M&M’s, Mora, Vache Kiri, ING pour encourager notre équipe de football (!). Coucou les hommes sandwichs.

Parce que même nos « Diabolixs«  commencent à avoir une culture foot. « Ouais, je me souviens du temps où on jouait avec Daniel Van Buyten… »

Parce qu’on s’en cogne complètement du résultat d’ItalieIrlande.

Parce qu’on va en profiter pour soigner notre goal average. Et offrir la place de meilleur buteur à Romelu « Superstar » Lukaku.

Parce qu’on n’a pas encore vu une Suédoise potable. Pour l’instant, c’est plutôt <3 les Albanaises.

Puis bon, niveau Suédoises, on est servi chez nous. Et bien.

Parce qu’Axel Witsel se met à marquer, Thomas Meunier à délivrer des passes D. et Thomas Vermalen à être intransigeant défensivement. A ce rythme-là, on verra bientôt Jan Vertonghen aller vite, Eden Hazard être déroutant pendant 90 minutes ou même Romelu Lukaku ne faire que des bons choix.

Parce que le syndrome de Stockholm n’aura jamais aussi bien porté son nom qu’en fin de match, où tous les Suédois voudront s’arracher le maillot de Kevin De Bruyne, auteur d’un triplé.

Parce que quelle trace ont laissé des joueurs moyens comme Christian Wilhelmsson ou Pär Zetterberg dans notre compétition, à côté de légendes vivantes comme Vital Borkelmans ou Franky Van der Elst ?

Bon, à la limite, Astrit Ajdarevic je peux imaginer qu’il soit vu comme une star. Mais à part ça…

Parce qu’on a battu l’Irlande 3-0, quand même.

Handshake.

Handshake.

Parce que ce qui est suédois, en Belgique, fait débat depuis depuis 2014. Et depuis 2014, il y a des rouges qui cassent tout pour le faire savoir. Allégorie ?

Parce que ce lundi, Cleveland est venu à bout des « si balaises » Golden State Warriors. Quand on vous dit que le Rouge domine le Jaune et Bleu ces derniers temps…

Parce qu’on a mis des cornes des Diables à nos voitures. Des chaussettes à nos rétroviseurs. Et de jolis pubs pour de la bière à nos fenêtres. Tremblez, adversaires.

Parce que c’est pas l’Eurovision.

Parce que le seul truc qu’a gagné la Suède dans son histoire, justement, c’est l’Eurovision. Avec quelle chanson ? Waterloo, de Abba. A-t-on eu droit à un merci pour ça ? Ben non.

Parce qu’il est grand temps que ces Nordiques payent pour ça…

Parce qu’on annonce 25 degrés à Nice mercredi. Bon, c’est pas la grosse teuf, mais pour des Suédois, ça ressemblera à une canicule. Non, pas de break rafraichissement aux 25e et 62e les gars.

Et parce que depuis un mois, même la météo est belge. C’est dire.

Parce qu’en 2000, la Suède était la seule équipe qu’on avait battue. 2-1, avec des goals d’Emile Mpenza et Bart Goor. Et là, les Footixs répondent « qui ça ? ».

D’ailleurs, Emile Mpenza > Romelu Lukaku.

Mais, incontestablement, Filip de Wilde < Thibaut Courtois.

Parce qu’on a le cul bordé de nouille: tous les gros vont se battre entre eux à partir des huitièmes. Alors que nous, pour aller en finale, on va devoir se faire (en principe) la Hongrie, le Pays de Galles et la Croatie. En fait on joue les qualifications pour la Coupe du Monde, c’est ça ?

Parce qu’on va être sympa et offrir aux merveilleux supporters irlandais la troisième place du groupe. Pour le sport.

Parce que Thibaut Courtois a renoué, samedi, avec les clean-sheets. Et qu’il n’a sûrement pas envie d’en rester là.

Parce que si tu retires Ibrahimovic, et peut-être Kallstrom, tu n’es pas capable de citer un autre joueur Suédois. Et, non, ce bon vieux Mellberg ne joue plus.

Parce que tous ceux qui ont livré un bon match samedi contre l’Irlande, comme Lukaku, Hazard, De Bruyne, Meunier, Vermaelen ou Witsel, ont à cœur de confirmer ça.

Big Rom va-t-il réussir l'incroyable exploit de faire deux bons matches de suite ?

Big Rom va-t-il réussir l’incroyable exploit de faire deux bons matches de suite ?

Et parce que ceux qui n’ont pas encore répondu aux attentes, comme Origi, Mertens, Nainggolan ou Fellaini ont à cœur de se racheter.

Parce que pour beaucoup d’étudiant, ce match tombe parfaitement bien avec la fin d’examen. Pas besoin de vous faire un dessin de la soirée…

Parce que la Suède doit gagner et va libérer des espaces. Exactement ce dont on a besoin.

Parce qu’on ne va quand même pas craindre une équipe composée de « stars » venues de Kasımpaşa, Copenhague, Krasnador, Leipzig, Malmö ou du Paris Saint-Germain.

Parce que, oui, la « grande » « vedette » de cette équipe de Suède évolue en Ligue 1. Un championnat où Andy Delort, Valère Germain ou encore Nolan Roux sont considérés comme des grands joueurs.

Parce que si ce Zlatan veut jouer en Premier League la saison prochaine, autant qu’il fasse connaissance dès ce soir avec son jeu. Marouane Fellaini va se charger du comité d’accueil.

Parce que Laurent Ciman n’a pas encore démontré toute l’étendue de son talent.

Il en garde sous la semelle pour les gros matches.

Il en garde sous la semelle pour les gros matches.

Parce que si la Suède se qualifie, en jouant comme elle joue, elle risque de prendre chère par la suite. Autant lui abréger ses souffrances rapidement. Pauvre bête.

Parce que Kevin De Bruyne est en train de redevenir Kevin De Bruyne.

Parce qu’il y a un bon millier de kilomètres qui sépare nos deux pays. Mais encore plus de talent.

Parce qu’on est déjà champions d’Europe du marketing à deux balles.

Et plutôt bien classé au niveau de la ringardise.

Parce que la Suède va nous offrir un cours de développement durable en échange d’une leçon de football. Win-win.

Parce que Marc Wilmots a un plan: marquer un but de plus que l’adversaire.

Et parce que tactiquement, il songe à mettre un gardien et 10 joueurs de champs. Impressionnant, hein ?

"Conseil de Coach, Eden: mets des chaussures. Voilà."

« Conseil de Coach, Eden: mets des chaussures. Voilà. »

Parce que, merde, on va enfin assumer ce statut de « favori ». Ou plutôt d’« outsider », soyons sérieux.

Parce que c’est l’heure de la revanche pour Bentz, Lambermont, Mailleux et tous les autres magasins de (bons) meubles de notre pays.

Parce que si on veut « gagner l’Euro« , on doit pouvoir battre la Suède. Entre autres.

Parce que le Suèdois représente tout ce que toi, petit Belge, tu détestes: il est grand, costaud, blond, intelligent, écologique et plein de tunes.

Parce que la Suèdoise représente, tout ce que toi, petite Belge, tu détestes: elle est grande, blonde, a de gros seins et est toujours bien fringuée. Ah oui, elle a un mec plein de tunes, aussi.

Parce que Layvin Kurzawa est avec nous.

Parce qu’on participe à l’Euro une fois tous les 16 ans. Alors autant marquer les esprits.

Parce que personne en Europe ne comprend rien à cette langue. Du coup, gagner ce soir, c’est quasiment rendre un service collectif.

Parce que cette patte de lapin concernant la suite de la compétition doit être justifiée sur le terrain.

Parce que Marc Wilmots a sûrement à cœur de faire taire ses nombreux détracteurs.

Parce que le revers contre l’Italie n’est pas grave. En fait, c’est même plutôt la meilleure chose qui pouvait nous arriver.

Parce que la Suède a certes inventé le prix Nobel. Mais à quoi ça va servir, ce soir de parler de chimie, de médecine, de littérature ou de paix à des footballeurs ? Hein ?

Parce qu’on a une bonne équipe. Sans doute la plus forte, sur papier, qu’on n’a jamais eue. Sur papier, juste, pour l’instant…

Parce que le bilan des Belges contre la Suède est de 7 victoires, pour 5 défaites et 2 nuls.

Parce qu’Eden Hazard fait rêver plus de gosses que toute l’équipe de Suède réunie.

Parce que « qui c’est les plus forts ? Évidemment, c’est les Verts Rouges ».

Parce que.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s