L’année 2016 de nos footballeurs…

Bonne année ! Bonne santé ! Trois bises pour échanger nos microbes et on est bon. Nous voilà donc en 2016. Une année qui s’annonce chaude footballistiquement. Et pour vous faire gagner du temps, voici mes prévisions pour certaines de nos « vedettes » de JPL. On fait le point en décembre 2016 ?

Steven Defour (Anderlecht ou le PSV)

Arrivé à Anderlecht en 2014 dans le but de décrocher des titres et s’imposer en équipe nationale, Steven a fait chou blanc. Après deux saisons en Mauve, l’ancien capitaine du Standard n’a toujours pas remporté le moindre trophée, puisque Gand a réussi le doublé en mai 2016. Pire: le seul Euro que Defour verra sera celui qu’il utilise pour prendre un caddy pour faire ses courses. Steven se lance alors dans un défi, fin août 2016, désespéré par la maigre quantité d’offre de transfert qu’il reçoit, et effrayé à l’idée de finir sa carrière en JPL: recréer la Delorean de Retour vers le futur, afin d’aller se conseiller à lui-même d’août 2014 de signer au PSV. Si quelqu’un a un convecteur temporel et du plutonium à vendre…

Hein Vanhaezebrouck (Gand puis les Diables)

Le coach de Gand a continué 2016 sur sa lancée de 2015. Après avoir qualifié ses Buffalos pour les huitièmes de finale de la C1, Hein fait mieux. Wolfsburg éliminé plutôt tranquillement, les champions de Belgique en titre se payent le scalp du Real de Madrid. Avec un Asare grandiose face à Ronaldo. Mais Gand sort finalement en demi, face au Barça, après avoir aligné son équipe « B ». Big Hein avait privilégié… le championnat et les PO1. Ce dernier, après deux titres de JPL, décida finalement pendant l’été de relever un nouveau défi des plus… diaboliques. Il ne reste plus qu’à faire comprendre le 3-5-2 à Witsel, Hazard et Fellaini.

cid199559_VanhaezebrouckVI03_1180_1536x804

Thomas Meunier (Bruges, Dortmund et les Diables)

Il a enchaîné les blessures en 2015, mais heureusement pour lui 2016 a été bien meilleur. Grâce à un second tour de haut niveau, Thomas a décroché un transfert prestigieux, à Dortmund. Forcément, dans des conditions pareilles, Marc Wilmots ne pouvait que le sélectionner pour l’Euro en France, hein. Meunier est désormais indiscutable au back droit chez les Diables. Et plus personne n’ose lui dire « tu dors » après son nom. Une victoire sur la vie.

18cdf49ea54eec029238fcc95f76ce41-1432928746

Mémé Tchité (Saint-Trond, et une équipe nationale)

De retour à Saint-Trond en 2015, Mémé n’a pas traîné pour refaire parler de lui. Début 2016, l’attaquant déclarait à nos confrères de la DH vouloir toujours porter la vareuse des Diables Rouges, et même jouer l’Euro 2016. Malheureusement, marquer 3 buts avec Saint-Trond ne suffit pas pour être international belge. Ni congolais, ni rwandais, ni burundais, apparemment. Pas grave, Mémé compte bien se tourner vers le Luxembourg en 2017. Il parait.

Beloften_STVV_KRC_GENK_JG_231115_29

Imoh Ezekiel (Anderlecht puis après…)

Excellent année 2016 pour le Nigérian ! Après avoir comptabilisé 2 buts en matches officiels avec les Mauves en 2015, l’attaquant a carrément cassé la baraque en 2016, puisqu’il a inscrit la bagatelle de 3 buts. Ce qui lui vaudra un nouveau prêt 3 étoiles en juillet: direction la Roumanie et le CFR Cluj. Un plan de carrière pour l’instant au top, Imoh Ezekiel.

44b49256-3f43-11e5-bc96-e7720874849c_web_scale_0.157082_0.157082__

Reginal Goreux (Standard 4 ever)

2015 était synonyme de retour au bercail pour lui. 2016 aura été la consécration. Sur la lancée de son retour en Rouche, Regi‘ a continué à enchaîner les bonnes prestations. Les très bonnes, même. Au point d’être sacré en fin d’année « Soulier d’or officieux 2016 » de notre championnat, succédant à Laurent Ciman à ce prestigieux palmarès.

1c5bc70a-9788-11e5-b0ff-f65a6822dd3b_web_scale_0.1475_0.1475__

Anthony Vanden Borre (Euh…)

L’année 2016 d’Anthony Vanden Borre aura été celle de sa 12e résurrection (et 13e chute). Le Christ peut aller se cacher. Pas Grégory, qui est déjà caché depuis longtemps, lui. Enfin soit. ‘Tony a trouvé son bonheur en Ligue 1, à Montpellier. Il se révèle comme une excellent joueur, irréprochable tant sur la pelouse qu’en dehors. Au point que Marc Wilmots y songe un instant pour l’embarquer à l’Euro. Mais, juste avant sa sélection, VDB déclare dans la presse que les Diables sont des « petites **** » et des « e****** de leurs mères ». Comme ça, pour déconner. Visiblement, la blague n’a pas été comprise. C’est reparti pour un tour.

20131102 - Brussels, Belgium / RSC ANDERLECHT - OHL / Anthony VANDEN BORRE JUPILER PRO LEAGUE 2013-2014 DAY 14 / SOCCER / FOOTBALL / VOETBAL / RSCA / OUD-HEVERLEE LEUVEN / VINCENT VAN DOORNICK / ISOSPORT

Anthony Knockaert (Standard)

Révélation du Standard lors de la première partie de saison, Anthony Knockaert a confirmé en 2016. Recevant même deux trophées individuelles pour sa première en JPL. Le prix « Milan Jovanovic », tout d’abord, récompensant le joueur le plus personnel du championnat. Le prix « Guillaume Gillet », ensuite, récompensant le joueur le plus énervant pour les adversaires. Avec deux trophées la même année, on peut parler de véritable exploit des Rouches en 2016. Vivement 2017.

PHOTONEWS_10554148-224

Olivier Deschacht (Anderlecht 4 ever)

Le « Papy » des Mauves continue de faire de la résistance. Cité un temps en MLS, Oli’ a finalement rempilé à Anderlecht. Et continue de donner des leçons de classe et de régularité à ses jeunes coéquipiers. Au point que le club lui a confié les rênes de l’équipe, après le licenciement de Besnik Hasi en avril. Avec succès, puisqu’en décembre Anderlecht est en tête avec 21 points d’avance sur ses concurrents. Le joueur-entraîneur est même pressenti pour devenir le… président du club, à la retraite de Roger Vanden Stock. Affaire à suivre.

2493540263

Laurent Depoitre (Gand, Arsenal et les Diables)

Soulier d’or 2015, Laurent Depoitre a continué, en 2016, à grimper les échelons. Demi-finaliste de la C1 avec Gand, co-meilleur buteur de l’Euro en France avec Thomas Muller, l’attaquant a décroché un transfert en or, à Arsenal, en juillet. L’ancien Gantois a fait oublier Olivier Giroud et est considéré comme une véritable surprise outre-manche. Par contre, Arsène Wenger n’a toujours pas découvert que « Lolo » a déjà 27 ans…

b296ba28f4800015d8018ad62dee859d-1444823283

Jonathan Legear (Standard et Yvoir B)

De retour au premier plan en 2015, Jonathan Legear est resté fidèle à lui-même. auteur de plusieurs bonnes prestations, l’ailier des Rouches a succombé aux plaisirs du Carré à Liège. Dur retour aux affaires. Ses multiples virées nocturnes ont forcément mis un frein à sa carrière. Le Standard a donc décidé de prêter le joueur pour qu’il se refasse une santé. Et pour être sûr de l’éloigner de toutes tentations, c’est à Yvoir B que Zozo a été prêté pour la saison 2016/2017. Un régime aux friktishs ne devrait pas lui faire de mal.

c59586a2-862c-11e5-9245-cae9b3100d3f_web_scale_0.0885478_0.0885478__

Gohi Bi Cyriac (Ostende et Standard)

Le revenant de l’année 2015 a célébré, durant l’été 2016, comme il se devait, son titre de meilleur buteur du championnat avec Ostende. Et, à force de déclarations et d’appels du pied depuis son départ d’Anderlecht, l’Ivoirien a reçu ce qu’il rêvait depuis des mois: un retour au Standard pour la saison 2016/2017. L’attaquant a même planté son petit but lors du Clasico de novembre 2016, pour le plus grand plaisir de ses supporters, champions de Belgique du retournement de veste pour le coup. Un vrai conte de fée.

016835d52687a24082d4011437371b29-1445528613

Jérémy Perbet (Tout ça)

L’attaquant avait signé son retour en JPL en fin de mercato estival 2015. Après 6 bons mois à Charleroi, Jérémy Perbet s’est envolé pour Gand, en prêt avec option d’achat. Malheureusement, l’aventure s’est mal passée pour lui, et il est revenu, à Charleroi, dès la fin janvier. Durant l’été, Perbut a été tenter sa chance à Genk. Mais en décembre 2016, après un échec en terres limbourgeoises, c’est à Courtrai que l’avant va tenter de se relancer, alors que Waasland était aussi sur le coup. Il se chuchote cependant que le joueur français tenterait de réussir pour la première fois un bingo des clubs où Mogi Bayat a ses entrées en JPL. Tout s’explique.

d8f1f236-7dbb-11e5-a0da-12a7d096f33f_web_scale_0.0666667_0.0666667__

Sébastien Dewaest (Charleroi, puis la NWO)

M. Muscle n’en finit plus de gonfler. Cette année 2016 aura été, pour lui, et ce malgré son jeune âge, la dernière en tant que footballeur. Et pour cause, le joueur le plus musclé du championnat s’est envolé, fin décembre, pour les Etats-Unis. Et non pas, comme on l’a cru tout un temps, pour la MLS. Mais plutôt pour la WWE. Sébatien Dewaest deviendra donc, en 2017, le catcheur « The Wast ». Belle carrière à lui.

Sans_titre_3

Sven Kums (Gand et Anderlecht)

Deuxième au Soulier d’or 2015 derrière Laurent Depoitre, Kums fait également partie de l’épopée gantoise en C1 (sorti en demi-finale par le Barça) et remporte, en mai, son second titre de champion de Belgique. Après avoir fait le tour de la question avec les Buffalos, le meneur de jeu décide de retourner « chez lui » et signe à Anderlecht. Toujours plus grand, toujours plus haut, Sven fait rapidement oublier Dennis Praet et Youri Tielemans, partis vers d’autres horizons.

SvenKums

Mbaye Leye (Zulte puis Tataouine)

Encore joueur, Mbaye a déjà préparé sa reconversion à la télévision. Pourtant, alors qu’il pensait s’assurer un rôle de consultant dans les prochaines années, l’attaquant a été surpris d’avoir au téléphone un certain J.J. Abrams. Le réalisateur de Star Wars a en effet été impressionné par la dispute entre lui et Yannick Ferrera fin 2015 et souhaitait engager les deux hommes pour jouer une scène de combat entre R2D2 et C3PO dans l‘épisode 8. On vous laisse deviner qui va jouer qui. Quand on vous dit que les footballeurs sont de bons comédiens, hein…

crop_8206868

Soon: l’année 2016 des Diables Rouges…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s