Les conséquences de l’affaire « J’te paye pour jouer, coach » au Standard.

L’affaire fait du bruit. Beaucoup de bruit. On est proche du #StandardGate. Un joueur a payé son coach pour jouer la saison passée au Standard. C’est grave, certes, mais ce n’est que football. Et ça ne mérite pas forcément toutes ces conséquences. Quoique…

Le Standard a désormais la réputation d’un club qui paye mieux ses coaches que ses joueurs. Involontairement, en fait.

Yannick Ferrera peut désormais obtenir un crédit plus important. De potentielles nouvelles rentrées d’argent, ce n’est jamais négligeable.

Étonnant: tout le monde veut savoir « qui ? ». Mais personne ne veut savoir « combien ? » ou « comment ? ».

Bruno Venanzi risque une interdiction de stade et de parler à la presse durant les 5 prochaines années. Terminer sa présence médiatique par un passage chez carrementsteph.be, quelle tristesse.

crop_7821753

« Attendez j’ai encore d’autres histoires drôles »

Tous les coachs du pays, de la D1 à la réserves, vont devoir faire attention avant de dire « oui » à un verre offert.

Les supporters tiennent enfin leur nouvelle phrase choc préférée quand ça ne tourne pas: « toi aussi t’a payé ton coach pour jouer ? Fainéant va ! ». Tellement original.

Toute cette histoire a quand même donné des idées à certains. Marc Wilmots, à l’adresse de Laurent Ciman: « ça paye bien Montréal ? Tu veux jouer avec les Diables ? Tu connais la suite… ».

On en oublierait presque que toute cette histoire aura fait de la promo à Stéphane Pauwels et ses acolytes de sa web-TV. Ce qui est punissable par la loi.

Les réfugiés, les guerres, les curées pédophiles, les accidents de la route, le changement climatique: tout ça est tellement futile à côté d’un joueur qui a payé un coach pour jouer au football.

Le Standard voulait se faire un nom sur la scène européenne, on peut dire que c’est réussi.

Finalement, la réputation d’Anthony Vanden Borre n’est pas si mauvaise que ça, hein.

C’est le début d’une micro-économie au Standard: les joueurs sont payés par le club, puis payent leur coach pour jouer, payent leurs coéquipiers pour recevoir des ballons, et payent même les supporters pour les applaudir. Le développement.

Le nom de Jonathan Legear, suspecté par certains d’être « LE » joueur, est désormais sali. Dommage, car si cela se confirme, il s’agirait de son premier achat intelligent depuis des années.

"Payer pour ça, faut être fou."

« Payer pour ça, faut être fou. »

Le petit monde du football est outré par cette nouvelle. Heureusement qu’il n’a jamais entendu parler de dopage, de drogue, de sorties nocturnes ou de racisme dans le sport.

Le monde du football pro s’ouvre à vous ! Moyennement un chèque de 2.500€, vous aussi évoluez 90 minutes avec vos joueurs favoris. Plus d’information: jeveuxjoueraustandard@standard.be.

Désormais, traduisez « je t’invite à manger ? » par « tu me fais jouer ? ».

« Tournez sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler », c’est devenu plus qu’une citation pour Bruno Venanzi. C’est un mode de vie.

On fait tout un foin pour un joueur qui paye pour jouer, alors que chaque année des centaines de footballeurs amateurs doivent payer leur cotisation. Et là, on ne dit rien. #DeuxPoidsDeuxMesures.

Que le joueur qui a fait « ça » se rassure: il devrait rapidement retrouver de l’embauche auprès d’un entraîneur sentant la bonne affaire financière…

Le doute plane au sein du noyau du Standard. La question n’est pas « qui est nul au point de devoir payer pour jouer ? », mais plutôt « qui ne l’est pas ? ».

Tout le monde pointe José Riga comme le coach ayant accepté cette transaction. Ses joueurs du F.C. Metz en manque de temps de jeu commencent à se cotiser. Au cas où.

"Allez Jelle, un billet ou je te sors ?"

« Allez Jelle, un billet ou je te sors ? »

On est content que tout le monde ait donné son avis sur le sujet. Maintenant, chacun retourne à sa place. Et dans le calme s’il vous plait.

L’image de Roland Duchâtelet en prend un coup: dire que cette sordide affaire ne lui sera jamais attribuée. Cette ligne blanche sur son C.V…

Les responsables des clubs de supporters s’indignent: « qu’y a-t-il de choquant à payer pour jouer alors que les supporters doivent bien payer pour voir ça ? »

Bernard-Henri Levy, Philippe Albert, Franz-Olivier Giesbert et Thibault Roland: le gratin des penseurs s’est réuni pour trancher sur le nom de la personne la plus ridicule de cette « affaire ». Les débats devraient encore durer 6 mois.

Un début de saison raté, un mercato pas terrible, un changement de direction, Ezekiel en mauve, un coach viré, et ça: nous ne sommes qu’en septembre, mais la saison va être longue du côté du Standard.

Il reste des places pour les prochaines rencontres du Standard ! Une sur le flanc droit, une en défense et deux dans le milieu. Informations, renseignement et prix sur le site officiel du club.

L’expression « Rouche de honte » bat son plein. Des t-shirts vont être réédités. La demande est en tout cas énorme.

Christophe Hondelatte l’a mal: le meilleur épisode de Faites entrer l’accusé sera présenté par Frédérique Lantieri, qui lui a succédé. Son titre ? « Payer pour jouer: scandale à Sclessin« . Ça promet.

Désormais, les buts inscrits par le Standard seront célébrés grâce à la musique d’Abba.

Ce qui n’a pas encore filtré, c’est le montant de ce « pot-de-vin ». Ça se trouve, ce ne sont que 0,20€ qui trainaient dans une poche. Comme quoi, les boutades, hein…

Le plan tarifaire pour jouer devrait sortir. Car on imagine qu’un Martin Milec doit payer plus qu’un Adrien Trebel, par exemple…

« C’est quoi ton forfait « joueur du Standard ? » » – « Moi j’ai pris l’Eiji Kawashima: forfait illimité durant 8 mois, puis libre de changer d’opérateur quand je veux. Et toi ? » « J’ai opté pour le Jeff Louis: je paye à la prestation, c’est moins cher qu’à la participation. »

Vous aussi, vous trouverez ça suspect de voir Eric Gerets et Charles Michel monter au jeu dans les prochains jours ?

On attend la publication des extraits de compte de chaque joueur dans les prochains jours.

La question se pose dans tous les bistrots du coin: est-ce le joueur qui a payé le coach ou le coach qui a été payé par le joueur ? « Remets-en une Michel, on n’a pas fini d’en discuter. »

Tous les médias ont publié leur version de l’histoire. On attend désormais de savoir la vérité pour pouvoir se moquer.

Pendant ce temps, au Standard: Yannick Ferrera devient le nouveau coach, Renaud Emond marquer son premier but en amical et Jorge Teixeira prend 2 matches pour son coup de coude à Bruges. Mais tout le monde s’en cogne.

"Euh sinon, je suis arrivé, hein..."

« Euh sinon, je suis arrivé, hein… »

Même moi je suis suspecté d’avoir touché un peu de pognon après la publication de cet article. Je vous jure que non.

Pendant ce temps, les Russes, Zheyun Ye,  les Qataris, les Turfeurs, la Fifa et les frères Karabatic se marrent bien.

Le vestiaire du Standard se porte bien, merci pour lui.

Sympa, le président du Standard vient d’octroyer une augmentation à sa Cellule Communication. Qui en aura bien besoin.

La production de 50 nuances de Grey 2 recherche activement le maso qui a payé pour évoluer avec l’équipe du Standard la saison passée.

Guy Luzon s’insurge ! Il ne veut pas que son nom soit sali dans cette affaire. Qu’il se rassure, c’est bien d’un coach qu’il s’agit. Ouf, sauvé.

On attend désormais la suite de la saga « Standard, ton univers impitoyable ». Avec le retour de Duchâtelet, des joueurs violés dans le vestiaire et un moteur retrouvé dans les chaussures d’Anthony Knockaert. Affaire à suivre.

Courage, encore une dizaine de révélations exclusives, de « vrais noms », de « X porte plainte contre Y », de « c’est pas lui c’est lui », et de silence radio du côté du Standard et de Bruno « j’allume le feu dans mon club » Venanzi. Sans oublier les confidences exclusifs de la compagne de l’ingénieur son de carrementsteph.be. Vivement !

On vous souhaite à tous de bonnes nuits, malgré la difficulté due à cette « affaire ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s