Pourquoi la Belgique doit battre la Bosnie.

Cela fait plus de 5 mois qu’on attend ça ! Vibrer au Stade Roi Baudouin, devant une équipe dominatrice et offensive. Assister à un succès important et spéculaire de son équipe, en route vers l’Euro 2016. C’est, du moins, tout ce qu’on espère. Qu’on veut. Et qu’on va voir. Pourquoi ?

Parce qu’on reste quand même sur une défaite… au Pays de Galles.

Parce qu’on va, pour de bon, éliminer la Bosnie de la course à la qualification.

Parce qu’on veut, et qu’on doit, se qualifier. Et même finir premier du groupe, en fait. Et ça passe par un sans-faute. A débuter ce soir.

Parce qu’à la maison, on est invincible depuis 5 ans. Ce n’est pas ce soir qu’on va se mettre à rompre les belles séries.

Parce que l’absence de Christian Benteke ne doit même pas se remarquer.

Parce qu’en octobre dernier, on avait été chercher un bon point en Bosnie. Un bon point… à condition d’en prendre 3 chez nous.

Même que le ninja avait planté son premier goal pour la Belgique.

Même que le ninja avait planté son premier goal pour la Belgique.

Parce que Thibaut Courtois est encore et toujours bien là. Et ce, pour encore 10 bonnes années. Mais on le répètera encore souvent.

Parce qu’en plus de nous envoyer à l’Euro, ce succès va nous mettre en condition pour également taper les Bosniens aux qualifications pour la Coupe du Monde en Russie. Un bon échauffement, donc.

Parce que la Bosnie, dans ces qualifications, c’est quand même deux défaites, en Israël et… contre Chypre. Bon…

Parce que la rentrée débute. Mais pour nous, c’est la rentrée… des buts.

Parce qu’en 2006, on ressemblait à ça. Et on les tapait déjà. Emile Mpenza <3.

(Avouez que l’époque où on se pissait dessus car Buffel-la-Star jouait aux Rangers vous manque ?)

Parce que Vincent Kompany nous revient dans une forme étincelante. Mais toujours avec ce visage d’enfant, par contre. Pense à la moustache, Vince

Parce que cette fois-ci, on peut compter sur des gars jouant à Barcelone, au Celtic, à Dortmund, au Galatasaray, mais aussi à Montréal et à Malines.

Parce que Bosniens ou Bosniaques, on se trompe souvent. Du coup, ce soir, ça sera tous des Loosers. Plus simple.

Parce que que De Bruyne va fêter son transfère record à Manchester City par un triplé. D’assists ? De buts ? Qu’importe.

Et PAN! Dans tes dents...

Et PAN! Dans tes dents…

Parce que pour nous caser un match un jeudi soir, il y a vraiment intérêt à ce que ce soit une victoire !

Parce que Thomas Vermaelen revient en toute grande forme. Voilà qui va faire du bien à notre défense.

Parce que Fifa, PES, Football Manager et Candy Crush ne peuvent pas se tromper: les Diables Rouges sont bien des références.

Parce que le mercato est enfin terminé. On va pouvoir se mettre à causer football. Et les joueurs, à y penser.

Parce qu’il ne faut pas oublier que Miralem Pjanic a commencé à jouer au foot au… Luxembourg.

Parce que ce soir, il n’y a plus de Wallons, de Flamands, de pédés, de roux, de noirs, de musulmans, d’handicapés. Et c’est tellement rare.

Big teuf en prévision ?

Big teuf en prévision ?

Parce que la Bosnie ne s’est jamais qualifiée pour un Euro. On ne change une tradition qui gagne. Qu’on dit.

Et parce que la Bosnie à la dernière Coupe du Monde, c’est 3 matches, une victoire contre l’Iran (wouw wouw) et deux défaites. Inutile de comparer avec notre bilan.

Parce que Romelu Lukaku va montrer ce soir qu’il n’est pas moins fort qu’Edin Dzeko. Fallait pas le chauffer, le gros.

Parce que plus de 5 mois sans match officiel à la maison, le public est relativement surchauffé. On se met dans l’ambiance ?

Parce que, contrairement au Pays de Galles, on pourra cette fois compter sur notre joueur vedette, revenu expressément pour l’occasion de… Montréal. #TeamLolo

Parce que Michy Batshuayi va saisir sa chance, en montant au jeu en seconde période pour débloquer la situation. Wait and see.

Parce que même Steven Defour est repris. Preuve que la confiance est total dans le chef de Marc Wilmots.

Parce qu’au match aller, Eden Hazard leur avait mis la misère. Et que ce soir, at home, il peut/doit faire encore mieux.

Et puis comme actuellement il est en méforme avec Chelsea, il va cartonner avec la Belgique. Vases communicants.

Un but et un assist pour le premier. Idem pour le deuxième.

A eux deux, un but et un assist ce soir. Reste à les répartir.

Parce que, sympas, les Diables vont faire un match parfait, avec une victoire largement méritée et un score de 3-0, pour simplifier les analyses foot de Stéphane Pauwels.

Parce qu’après ce match, on se tape deux déplacements, à Chypre et à Andorre, avant le grand final à la maison contre Israël, en octobre prochain. Un match qui ne doit être que de gala. Et donc, ce soir…

Parce que pour Axel Witsel, bloqué en Russie durant ce mercato, les rencontres avec les Diables sont ses petites sorties annuelles. Et qu’il ne veut pas les louper.

Parce que Radja Nainggolan connait bien ses équipiers Pjanic et Dzeko. Et qu’il va se les faire. Ninja style.

Parce que la Belgique est 2e au classement Fifa. La Bosnie ? 32e… Belle grosse référence.

Parce que dans un an, à cette date du 3 septembre, on sera en train de faire une sacré bringue. Et oui, remporter un Euro, c’est presque aussi fort qu’un mariage.

Focus. Very focus, en fait.

Focus. Very focus, en fait.

Parce qu’il est temps de la pousser au fond, si vous voulez que neuf mois un heureux évènement vous arrive. Je parle bien entendu de marquer des goals, et de gagner l’Euro, dans 9 mois. Quoi d’autre ?

Parce qu’Asmir Begovic, le gardien de la Bosnie, nous a fait le coup une fois, à l’aller. Non, vraiment, un ancien gardien de La Louvière ne doit pas nous faire peur.

Parce qu’on n’a pas brillé beaucoup durant le Tour de France. Pas forcément plus durant les mondiaux d’athlétisme. Il nous reste le football, pour qu’on continue à parler en bien du sport en Belgique.

Parce que Marouane Fellaini va montrer à Louis Van Gaal comment on l’utilise à bon escient sur un terrain de foot. Fichu Néerlandais inculte.

Parce ce qu’une victoire nous ferait oublié le mauvais début de saison du Standard, l’affaire Vanden Borre à Anderlecht, l’élimination de Bruges en C1, et tout le reste. Du moins, pendant quelques jours.

Parce que dans un an, Marc Wilmots ne sera peut-être plus là…

Alors buvons pour fêter/oublier ça !

Alors buvons pour fêter/oublier ça !

Et, dans cette optique, après le succès de ce soir, il ne lui resterait maximum (et de préférence) que 10 matches officiels avec les Diables

Parce que le 11 de base est déjà connu. Et qu’il fait saliver.

Parce qu’il s’agit de la dernière chance de la Bosnie. Ils ont la pression. Mais on ne fait pas de cadeau.

Parce qu’on ne sent rend pas toujours compte de la chance que nous avons de voir une génération de Diables comme celle-là. Ça ne durera peut-être pas

Et quand, dans 10 ou 20 ans, on aura une équipe de ploucs, comme il y a 10 ans, faudra pas pleurer.

Parce qu’on se souvient de la désillusion au Pays de Galles. Mais il ne faut pas oublier l’excellent match en France non plus !

Parce qu’on est, sur papier, plus fort que la Bosnie. Tout simplement.

Parce que.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s