Comme un lundi… à l’Eldorado du football belge.

4 ! C’est le nombre de journées déjà passées. Wouaw. Vraiment, on n’a rien vu venir. Et après ce petit mois de championnat, on peut déjà constater que tout va bien: Ostende est leader, Bruges, Anderlecht et le Standard ont (déjà) tous perdu, Mouscron profite de la solidarité wallonne et Cyriac marque. Si, je vous jure. La JPL, il n’y a que ça de vrai.

Bon, déjà, avant de commencer, musique d’ambiance:

Avoue que ça t’avait manqué…

LE TOP

Nous n’en sommes qu’à quatre journées, certes, mais voir Ostende en tête, grâce à son succès face à Anderlecht (3-1), cela fait sourire. Même plaisir, tiens. Depuis sa montée en D1, ce club, grâce à son président, grâce à sa bonne gestion, grâce à ses recrutements intelligents, fait office de vent de fraîcheur sur notre compétition. Ostende, c’est un projet sportif, un vrai, à long terme. Un exemple à suivre pour tous les clubs du pays. Même les gros, soit dit au passage. Et puis, bon, Ostende c’est aussi la mer, les moules, des cuistax bien huilés et des virées nocturnes des plus chaudes. L’Eldorado du football belge, what else ?

LE FLOP

Le Standard… RECHERCHE: Fond de jeu, qualité, précision, réalisme. URGENT. Merci de faire tourner.

Anthony Knockaert, seule éclaircie dans la grisaille rouche.

Anthony Knockaert, seule éclaircie dans la grisaille rouche.

LA BONNE NOUVELLE

En deux semaines, la Belgique a vu « renaitre », en quelque sorte, deux de ses clubs les plus prestigieux, après des années de galère. Le F.C. Liège, de retour à Rocourt et en D3, et le R.W.D.M., de retour à Edmond Machtens, et qui va militer cette saison en Promotion. Pour les moins jeunes d’entre nous, voici deux noms qui vont rappeler des souvenirs. On attend maintenant le come-back du Beerschot, de l’Antwerp, d’Harelbeke, de La Louvière et de l’Union Saint-Gilloise en D1, et puis de Malines en Coupe d’Europe.

LA MAUVAISE NOUVELLE

Bon, ce n’est pas comme si un grand rendez-vous l’attendait demain, mais c’est tout comme. Et pour bien se préparer, Bruges semble quelque peu patiner. Allez, courage Michel, encore quelques heures de préparation avant l’exploit belge du siècle à Manchester. #TeamOnYCroit

LE TRUC DRÔLE

Un mal pour un bien: Anderlecht va se dépêcher à faire venir Boussoufa, après son début de saison mitigé. Comme quoi, même dans une défaite, il y a toujours moyen de voir le positif.

BRUSSELS, BELGIUM - OCTOBER 28: Mbark Boussoufa of RSC Anderlecht during the Belgian Cofidis Cup match between RSC Anderlecht and RCS Verviers held on October 28, 2009 at the Constant Vanden Stock Stadium, in Brussels, Belgium. (Photo by John Thys/EuroFootball/Getty Images)

« Je vous ai manqué, les nullos ? »

LE TRUC PAS DRÔLE

Gand (8/12), Anderlecht, Bruges, Genk et le Standard (7/12), soit le « Big Five », ont déjà perdu pas mal de points (pour un début de championnat, entendons-nous). « Oui mais Dominique, on n’est pas encore prêt. Il nous faut du temps pour être en place, se roder, travailler notre système, nos automatismes. Et physiquement certains ne sont pas encore à 100%, il faut laisser du temps. »

TA GUEULE. A quoi servent l’inter-saison, la préparation et tes conneries de stages à l’étranger, alors ?

LE JOUEUR AU TOP

Gohi Bi Cyriac (Ostende). Même si il est encore très, très loin de revenir au sommet, Cyriac vient de remonter d’un cran dans l’estime des supporters du Standard (il en reste encore beaucoup, courage). Son petit but, l’air de rien, en a fait sourire plus d’un, hier.

Des mois de galère, pour en arriver là… Tout un symbole, Zorro.

cid194294_CyriacVI01_1180

Il revit. Pour le meilleur et pour le pire.

LE JOUEUR PAS AU TOP

Kara Mbodji (Anderlecht). Je vous interdis de déjà le flinguer. Laissez-lui encore du temps. Donnez-lui du crédit, beaucoup de crédit même. Je pense qu’on tient un bon truc là, qu’on peut bien s’amuser. Le rapport prix/bourde semble en tout cas historique. Vivement la suite !

LE MATCH DU WEEK-END

MouscronStandard (1-1). Le parfait médicament contre le stress, l’angoisse, les troubles du sommeil et autres terreurs nocturnes. 90 minutes de somnifère, gratuitement. Pas contre, méfiez-vous des effets secondaires.

LE TWEET

Celui du compte officiel d’Ostende, publiant une vidéo magnifique de son président Marc Coucke, transformé pour le coup en chauffeur de salle après la victoire des siens face à Anderlecht. Quel vent de fraîcheur sur notre morose JPL, ce mec. Vous voyez Roger Vanden Stock, Bruno Venanzi (ou Duchâtelet…), Bart Verhaeghe faire de même, vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s