TOP 10: Ils n’entraîneront donc pas le Standard.

La nouvelle est tombée hier: le nouvel entraîneur du Standard sera Slavoljub Muslin. Un choix contesté et surprenant, certes. Mais il faut attendre avant de juger, hein. Ce qui est sûr, désormais, c’est que beaucoup d’autres choix tombent à l’eau. Petit tour d’horizon.

Marc Wilmots

D’après les rumeurs sur le départ des Diables Rouges pour Schalke 04, Willy fait  partie de ces (nombreux) coaches que les supporters Rouches espèreraient voir débarquer un jour. Mais voilà, Willy, c’est désormais cher. C’est désormais fort demandé. Et ce n’est surtout pas partant pour s’embarquer dans une nouvelle aventure avec Roland Duchâtelet. Surtout depuis leur non-histoire d’amour à Saint-Trond, hein.

epa_-_marc_wilmots_a_lentrainement_avec_les_diables

Cela ne s’est donc pas fait car: les joueurs du Standard ne connaissent pas la Coupe UEFA, son histoire avec Schalke 04 n’a donc aucun sens.

Sepp Blatter

Fraîchement délogé de son poste de président de la FIFA, Joseph Blatter n’en reste pas moins un mordu de foot. Et un mec qui détient un carnet d’adresse à faire pâlir Luciano D’Onofrio. Et comme Duchâtelet est du genre à donner sa chance à des jeunes (!) coaches sans trop d’expérience, la reconversion du Suisse aurait pu avoir lieu à Liège. Une belle histoire qui aurait arrangé (oh le jeu de mot) tout le monde.

President of FIFA Sepp Blatter checks his glasses during the 64th FIFA Congress in Rio de Janeiro on June 11, 2014, on the eve of the opening game of the FIFA World Cup 2014 in Brazil.    AFP PHOTO/ NELSON ALMEIDA        (Photo credit should read NELSON ALMEIDA/AFP/Getty Images)

Cela ne s’est donc pas fait car: vous connaissez la fable du Radin et du Voleur ?

Rafa Benitez

L’Espagnol, libre depuis son départ de Naples, aurait, lui aussi, réussi des miracles à Liège. Il aurait fait de Ricardo Faty un fin technicien. De Jonathan Legear un leader naturel. Et d’Igor De Camargo un tueur de rectangle. De plus, tout le monde sait que Rafa‘, lorsqu’il coache en Rouge, il est capable de réaliser des miracles… d’Istanbul.

Liverpool's Steven Gerrard and manager Rafael Benitez celebrate with the UEFA Champions League trophy

Cela ne s’est donc pas fait car: il a préféré s’engager avec un petit club dans la région de Madrid.

Dominique Lehmann

« Le voyant des stars, la star des voyants ». En voilà une reconversion qu’elle est belle. Certes, Domi’ (pour les intimes) a déjà autant touché de ballon de football qu’Olivier Deschacht de trophée individuel. Mais il a d’autres compétences qui pourraient bien servir à RD et à son club liégeois. La voyance, ça a du bon. « Bon, au niveau du travail, ze sait que ça n’est pas votre zour. Ze pense qu’Anderlecht va nous battre trois zéro. Par contre, la bonne nouvelle, c’est que vous zallez avoir de la chance en amour. »

IMG_4498cadres4

Cela ne s’est donc pas fait car: il n’y aura bientôt plus de stars au Standard. Flute.

Eric Gerets

C’est sans doute le nom qui fait le plus fantasmer les supporters du Standard depuis près de 20 ans. Eric Gerets entraînera-t-il un jour les Rouches ? Plus le temps passe, moins on y croit. Ce coup-ci, il était pourtant libre. En fin de carrière, il n’aurait sans doute pas craché sur cette fin de boucle. Et puis, le faire revenir, c’était remonter quelque peu dans l’estime des supporters du Standard. Mais bon, comme on le sait, ce n’est pas la spécialité de Duchâtelet, hein.

835803-20456832-1600-900

Cela ne s’est donc pas fait car: cela ferait trop plaisir aux supporters.

Guy Luzon

Roland Duchâtelet l’a bien compris: pour faire copain-copain avec les zozos des tribunes de Sclessin, il faut ramener de l’ancien à la maison. Cela a fonctionné avec De Camargo, avec Ezekiel, avec Carcela. Même avec Legear, c’est dire. Alors le président aurait pu tenter le même coup avec Guy Luzon, l’entraîneur le plus marquant de sa présidence. Sauf que qu’il n’a pas marqué tout le monde de la même manière.

9eb29304-5888-11e4-99f7-d46ad72b2603_web_scale_0.0608766_0.0608766__

Cela ne s’est donc pas fait car: son traitement lié à ses troubles obsessionnels compulsifs n’est pas encore terminé.

Dominique D’Onofrio

Lui aussi, ancien coach du Standard. Lui aussi, Belge et connaisseur de JPL. Mais bon, pas sûr que lui aussi soit dans le cœur de tous les supporters. Mais bon. L’avantage, c’est qu’il suit toujours de près l’actualité du foot belge et du Standard. D’ailleurs, avec lui, tout est « incroyable ». Que du positif.

belga_-_dominique_donofrio_1703

Cela ne s’est donc pas fait car: le jardinier du stade a mis son veto. Marre qu’on lui arrache des mottes de terre.

Jurgen Klopp

Bon, d’accord, il fallait vraiment croire au Père Noël pour espérer voir un entraîneur de ce calibre débarquer en JPL. Et au Standard, qui plus est. Mais on est là pour ça, aussi: rêver. Klopp avait un profil idéal pour coacher en bord de Meuse. Chaud, gueulant, fidèle, bref, tout ce qui est apprécié à Sclessin. Et sinon, au niveau salarial, ça se passe comment ?

1166856-20312089-1600-900

Cela ne s’est donc pas fait car: il ne parle pas français et ne connait pas la JPL. Logique, donc.

Julien de Sart

Pour chercher loin quand on a ce qu’il faut sous la main. Peu utilisé la saison passée, Juju a eu le temps d’apprendre le métier aux côtés de Guy Luzon, Ivan Vukomanovic et José Riga. En plus de ça, il bénéficie des conseils de son papa Jef‘. Joueur-entraîneur à 20 ans, pourquoi pas. D’autant qu’il connait déjà (trop) bien le banc du Standard.

20140518 - LIEGE, BELGIUM: Standard's Julien De Sart gestures during the Jupiler Pro League match of Play-Off 1, between Standard de Liege and KRC Genk, Sunday 18 May 2014 in Liege, on the tenth and last day of the Play-Off 1 of the Belgian soccer championship. BELGA PHOTO KRISTOF VAN ACCOM

Cela ne s’est donc pas fait car: le noyau ne compte déjà pas beaucoup de bons joueurs, alors  bon…

Moi !

Après tout, pourquoi pas hein. J’ai un C.V. footballistique à faire jalouser une ou deux personnes qui liront cet article. J’ai une expérience indéniable sur Football Manager (mes derniers exploits étant un titre avec le Standard, une montée en D2 avec Ciney et une C1 avec Liverpool). Je connais le championnat belge sur le bout des doigts. Et puis j’allais à Sclessin avant même que Roland Duchâtelet ne sache ce qu’est un ballon de football. Faire ce que les précédents ont fait, je peux le faire aussi. Et je coute moins cher. Argument de… poids.

Cela ne s’est donc pas fait car: J’ai déjà rempilé avec les Réserves de Rachecourt. Too bad.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s