Les 4 scénarios de la fin de saison.

La fin de championnat approche. Et quatre équipes sont encore en lice pour le titre de champion. Qui va émerger ? Qui sera sacré champion de Belgique ? Le suspense est entier, à seulement trois matches de la fin. Tous les scénarios sont possibles et imaginables. En voici quatre, relativement réalistes. C’est à prendre, ou à laisser, comme disait Arthur.

1) Le plus probable: Anderlecht champion.

ae63b956-f71e-11e4-8bc4-a8e60a3f96b1_web_scale_0.0666667_0.0666667__

La réponse de Steven Defour.

Comme chaque année, le club le plus titré du pays se retrouve en forme au bon moment, bien aidé par un calendrier étrangement favorable, il faut le souligner. Tout joue en faveur des Mauves, qui s’offrent d’abord le Standard sur un score arsenal et un but de… Steven Defour, qui le fête en simulant une décapitation. Tout un symbole. Vient ensuite un déplacement chez un Courtrai démobilisé, suite au futur départ de son coach Yves Vanderhaeghe, un ancien… Anderlechtois (tiens, tiens): 0-6, même Deschacht y va de son petit but. Le dernier match, contre Gand, est celui du titre. Dans les grandes occasions, les Mauves se loupent rarement. Souvent critiqué, Mitrovic fait la différence et inscrit son premier, et dernier, triplé de sa carrière en Mauve, avant de partir pour un « grand » club. Matias Suarez, de retour juste pour l’occasion avant de repartir pour 6 mois de blessure, signe le 4-0, dans la liesse générale. Anderlecht termine en boulet de canon, comme la saison dernière. Au grand dam de Thomas Meunier, les Mauves réalisent le 9/9 qui leur offre un 34e titre et une nouvelle qualification en Ligue des Champions. Les hits du Grand Jojo laissent place à ceux de Claude François: « Comme d’habitude » et « C’est la même chanson ».

2) Le plus logique: Bruges champion.

FC-Bruges-joie

Thomas Meunier, l’homme clé de la fin de saison.

Même si ces dernières semaines ont difficiles, les Gazelles n’oublient pas qu’elles (enfin, ils) ont été leaders durant quasi tout le championnat. Boostés par leur succès face à Gand grâce à un Thomas Meunier tout simplement on fire, et bien aidé par celui du Standard (pour la 4e fois de la saison) à Anderlecht, sur un but de Scholz, les gars de Michel Preud’Homme retrouvent la tête à deux journées de la fin. Cette fois, plus de stresse, plus de panique, même plus de fatigue. Même Timmy Simons retrouve ses jambes de 20 ans. Le déplacement à Charleroi et la venue de Courtrai ne sont que des formalités: 1-4 et 5-0. Avec même un but de Mathew Ryan pour finir en beauté cette saison. Après 10 ans, Bruges est enfin champion. Et Michel Preud’Homme a à nouveau réussi son pari. Et peut partir pour le Qatar. Mais avant ça, il doit cracher une dernière fois sur l’arbitre: « mais vous savez, moi, un arbitre comme ça, je n’ai jamais vu. Encore une fois, nous sommes défavorisés, ça commence à bien faire et… Comment ? On a gagné et on est champion ? Oui, mais l’arbitre, c’était mauvais, et… » On ne le changera plus.

3) Le plus frais: Gand champion.

belgaimage-73084606

Simon, sans Garfunkel.

Actuellement leader, Gand n’a jamais été aussi proche du titre de champion. Le premier de son histoire, tout simplement. Cette belle histoire ne peut finir que bien. Profitant de la mini-crise brugeoise, les Buffalos remportent le derby des Flandres 0-1, sur un but du joueur frisson de l’année, Moses Simon. Le Standard, qui a réussi a accroché les Mauves la semaine avant, est bien déterminé à briser les rêves de titre de… son meilleur ennemi bruxellois. Pour le coup, José Riga relance Kawashima dans la bataille, accompagné par Faty, Ono, Vinicius et l’incroyable Jeff Louis. Gand l’emporte sans souci, évidemment: 3-0, doublé de Simon et auto-goal de Van Damme, pour remercier la direction de le pousser vers la sortie. Roland Duchâtelet offre le champagne, Ivan De Witte est euphorique et annonce des Playoffs pour encore 20 ans. Les Ultras Inferno font la fête aussi: « Bruxelles, Bruxelles, on t’enc… ». Gand champion, c’est fou ! Gand en Ligue des Champions, ça le sera un peu moins.

4) Le plus impossible: Standard champion.

04621434

La black-connexion liégeoise fait le taf’.

Avant d’imaginer ce scénario, préparez un café, puis un dafalgan voir peut-être même un prozac. Pour être champion, le Standard, sans aucune pression, doit réaliser le sans-faute, et espérer un énorme concours de circonstances. Après son succès sur Anderlecht, avec un doublé de Geoffrey Mujangi-Bia, qui a réussi l’exploit de mettre Mauves et Rouches sur la même longueur d’onde en le sifflant, les Liégeois profitent du partage entre Bruges et Gand pour revenir à respectivement 5, 3 et 2 points de Gand, Bruges et Anderlecht. La semaine suivante, les Rouches s’offrent Gand, grâce à un festival de Jonathan Legear et reviennent à 1 point des Buffalos, mais aussi de Bruges, accroché à Charleroi. Anderlecht, aussi accroché à Courtrai, se retrouve désormais 4e. La dernière journée est dingue. Le Standard, sur sa lancée, fait le taf’ face à des Carolos qui lui doivent bien ça. Un 4-0, bien tassé, alors que le coup d’envoi avait été donné par deux anciennes légendes: Laurent Ciman et Guy Luzon. Mais le suspense est ailleurs. Anderlecht et Gand partagent, tandis que Bruges, qui s’est vu champion durant 90 minutes suite à un but après 50 secondes de Tom De Sutter, est rejoint dans les arrêts de jeu suite à une frappe de mule de… Teddy Chevalier. Ce dernier, à l’interview, déclare « être content d’avoir marqué le but du titre pour sa futur équipe. Enfin, j’espère. » C’est beau. Le Carré est en liesse. Les cafetiers se régalent: Zozo est dans la place.

Et toi, quel est ton scénario ?

Publicités

Une réflexion sur “Les 4 scénarios de la fin de saison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s