Comme un lundi… de ratios arnaqueurs !

Plus que 4 ! Ou encore 4, si on nous offre le même spectacle que ce week-end. On a quand même eu droit à du match nul, peu de but, du match nul, peu de but, du match nul, et un peu de buts quand même. Mais pas trop, il ne faudrait pas qu’on aime ça, hein. Allez, vite aux PO, qu’on s’amuse. Enfin, « s’amuse », on se comprend…

LE TOP

Genk et… le Lierse. Les deux seules équipes à avoir gagné les deux derniers week-ends, et donc à réaliser de bonnes affaires en haut et en bas du classement. Donc, en résumé: si le championnat avait débuté le week-end passé et se terminait aujourd’hui, le Lierse serait champion à la différence de but devant Genk. Heureusement, nous vivons dans un pays où les dirigeants du football ont inventé un système bien plus simple et logique que ça. Sauvé.

Plus sérieusement: Genk est la seule équipe du top-6 (et même du top-8 !) à l’emporter en cette 26e journée. Tandis que le Lierse, condamné d’avance à la D2 il y a 15 jours, revient de nulle part et relance la précieuse course aux PO3. L’Europe entière attend de savoir qui de Waasland-Beveren, Mouscron-Peruwelz, Cercle-de-Bruges et Lierse-tout-court, qui se tiennent en 4 points à 4 journées de la fin, disputera cette tant redoutée et prestigieuse mini-compétition que sont les PO3…

Pouvait-on rêver mieux ? NON. Je vous le dis. Jupiler LOVE pro <3 League.

Thomas Buffel, 21 secondes chrono.

Thomas Buffel, 21 secondes chrono.

LE FLOP

14 buts marqués en huit matches joués… VOUS VOUS PAYEZ NOS TÊTES OU QUOI ? Cela ne fait même pas un but par équipe. Ce total nous donne un sympathique et symbolique ratio de… 0.06 but par joueur sur la pelouse ! 0.03 but par pied ! Sans compter les arbitres… Sacrée arnaque, hein !

J’espère, qu’à ce tarif, Voo comme Belgacom vont faire un geste en offrant une journée de BGL Ligue (mais si, cette D1 luxembourgeois qui fait, aussi, rêver) gratuitement et commenté par un duo de feu Marc « Barakis ! » Delire et Domonique « Incroyable ! » D’Onofrio.

Ce serait la moindre des choses…

LA BONNE NOUVELLE

Le TOP6 en grève. Match nul pour Bruges, pour Anderlecht, pour Gand, pour le Standard et défaite pour Courtrai. C’est clair: le Top-6 a décidé de se reposer jusqu’aux Playoffs. Seul Genk n’a pas encore compris le principe…

Et donc, en principe, cela devrait annoncer du spectacle pour le grand finish. En principe…

LA MAUVAISE NOUVELLE

Les blessures d’Anderlecht. Si pour Mbemba, on peut parler de « pas de… Chancel », la crapuleuse semelle sur Ibrahima Conte est juste répugnante. On ne va pas polémiquer sur l’arbitrage ou sur la réputation des auteurs de la faute sur l’ailier ou même sur Defour, mais juste se dire qu’Anderlecht se voit bien déforcé avant de reprendre la Coupe d’Europe jeudi. Une Coupe où nous sommes tous Belges, pour rappel.

Tiens, d’ailleurs, lançons le #NousSommesTousBelges pour les soirées européennes dès ce jeudi. C’est cadeau.

Bon, lui, il sera là. Et on l'espère en forme.

Bon, lui, il sera là. Et on l’espère en forme.

LE TRUC DRÔLE

Parfois, on se demande pourquoi notre chère Jupiler Pro League est tant moquée. Et parfois, pas. Merci Waasland-Beveren pour cette démonstration d’économie de maillots.

LE TRUC PAS DRÔLE

Cela choque certes de moins en moins car cela devient de plus en plus courant dans ce football moderne. Les joueurs ne pensent qu’à l’argent, c’est clair, net, officiel, sans bavure, ni détour. Ce cher Igor De Camargo, après tant d’autres, nous l’a rappelé la semaine passée.

L’amour du maillot ? Oui, mais après l’argent. L’éthique ? Oui, mais après l’argent. Le respect des supporters ? Oui, mais après l’argent. Le projet sportif ? Oui, mais après l’argent. La vie de famille ? Oui, mais après l’argent. La crédibilité ? Oui, mais après l’argent. Et quand l’argent sera là, ben il n’y aura plus rien de tout ça…

"Adieu Igor, je t'aimais bien..."

« Adieu Igor, je t’aimais bien… »

LE JOUEUR AU TOP

Dino Arslanagic (Standard). En plus de revenir bien dans le coup défensivement depuis… le départ de Laurent Ciman (snif, snif), Dino se met même à planter des buts (et des bien amenés, en plus). En même temps, quand on voit ce que ses attaquants manquent, il faut bien que quelqu’un s’y colle, hein…

LE JOUEUR PAS AU TOP

Neeskens Kebano (Charleroi). Il y a des jours comme ça, où ça ne va pas. Kebano est un des hommes les plus en vue cette saison à Charleroi. Il aurait pu l’être encore plus en plantant ce penalty à la 90e et en relançant le Sporting dans la course aux PO1. Mais il l’a raté. Ce qui arrive. Pas besoin de se mettre dans des états pareils, hein. Tu en rateras d’autres. Signe à Anderlecht, tu verras…

LE MATCH DU WEEK-END

LierseCercle de Bruges (2-1). Le plus « spectaculaire » de tous, avec 3 buts et un carton rouge, c’est pour dire.

LE TWEET

Allez, tiens, juste parce que ça fait longtemps qu’on ne s’était plus moqué de RTL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s