Les 11 nouvelles chances que le Standard va accorder.

Après Imoh Ezekiel, après Jonathan Legear, après José Riga, le Standard va continuer dans sa logique de recyclage. Relancer des personnes dans le creux, voilà la nouvelle logique de la direction. Une politique risquée, mais qui peut payer, pour le président Duchâtelet. Le Standard offre des nouvelles chances. Et ses prochaines cibles sont riches et variés. Voyez plutôt.

1) Gilbert Bodart: réenfiler les gants.

Ennuyé par des soucis divers depuis des années, Gilbert Bodart tente de percer dans le monde du football pro, vaille que vaille. A ça, il aurait pu devenir entraîneur du club. Mais les dirigeants du Standard ont d’autres plans pour lui, encore trop jeune pour raccrocher les gants. Gilbert Bodart signe un contrat espoir, comme Jonathan Legear, et devient le deuxième gardien du club. Il devrait, en principe, avoir sa chance en disputant les rencontres de Coupes jusqu’à la fin de la saison. A lui de la saisir.

3230faf48dc0f51220ed85f2393dd182-1392734004

Objectif: détrôner Thuram.

2) « Dodo la Saumure »: les affaires sont…

Actuellement au cœur d’un procès fort médiatisé pour proxénétisme et autres trucs un peu louches et salaces, Dodo a un profil très intéressant pour le club. M. La Saumure (la classe, ce nom) est donc chargé de la création de bars à hôtesses aux abords du stade. Il faut dire que si ça intéresse des pointures comme DSK, le président Duchâtelet ne dira pas non. Business is business. « Et puis, au passage, M. Alderweireld, si vous voulez jouer pour mon club, vous êtes le bienvenu, on manque d’attaquant, et j’ai adoré vos matches à la dernière Coupe du Monde«  lui aurait glissé le président des Rouches.

IqKnQ

« N’est pas Toby qui veut. »

3) Mémé Tchité: ambassadeur de choix.

Jamais deux… sans trois ! Mémé, c’est un gars de la maison, un fidèle. Il a le Rouche dans le cœur. Roland, pour faire plaisir aux supporters, aime bien ramener des joueurs qui ont marqué l’histoire du club. Et il contacte Mémé, pour une mission particulière. En effet, après Saint-Trond, le Standard, Charlton, Ujpest, Alcorcon, Carl-Zeiss Jena, RD tente d’investir dans le marché africain. Et Tchité, armé de ses 17 passeports, semble le mieux placé pour tenter de convaincre un club d’entrer dans la galaxie de Roland. Et d’accueillir Astrid Ajdarevic en prêt.

7eb59f8d2863fa368ead6b403325e04d-1328299773

« Oui président ? Rien trouvé du côté du Bénin. Plus que 60 pays à faire. »

4) Roberto Bellarosa: un speaker d’enfer.

Oui, d’accord, Jacques Massart est doué pour ce qu’il fait. « Mais il existe encore mieux » d’après Roland Duchâtelet. Il avait vu juste à ce niveau lorsque Guy Luzon avait pris la place de Mircea Rednic. Le club engage dès lors un nouveau speaker, et non des moindres: Roberto Bellarosa, gagnant de la première édition de The Voice Belgique. Au programme: « Love kills » à la montée des joueurs, « Agathe » à la fin du match en cas de victoire, et « Suivre mon étoile » pour célébrer les buts. Le chaudron de Sclessin n’aura jamais aussi bien porté son nom. Fort heureusement pour lui, il n’y a que ces 3 moments à chanter. Un de plus, et il serait à court de chanson. Fort heureusement pour nous, donc.

TH3_19

Enfin des audiences à la hauteur de son talent ?

5) Laurent Louis: plus qu’un coach, une nounou.

Largué en politique, haïs de certains, moqué de tous, Laurent Louis a un profil qui plait beaucoup à Roland Duchâtelet, qui s’y retrouve un peu. Le président décide donc de donner sa chance à Laul qui s’est récemment lancé dans le coaching de vie (et de relooking, si si). Il devient donc la « nounou » des joueurs, afin de les motiver, de les encadrer et de les soutenir dans les (nombreux) moments difficiles. Un rôle qui plait forcément à Laurent. Mais dont il est méfiant car « cela sent le complot du gouvernement Di Rupo. Encore un coup des juifs et d’Isarël qui tentent de kidnapper nos enfants ! On nous cache des choses ! Vite, mes cachets ! Aaaaaaah ! »

18f9045fb4d8872e470f418155a9e344-1383052929

Ceci est un coach de vie et de relooking.

6) Ivan Vukomanovic: Ginette ou Pascal ?

« Bon, aller, mon bon Ivan, ce n’est pas si grave, hein. Tu verras, Riga, c’est un très bon entraîneur. Je n’ai eu que de bons résultats avec lui, et il me mange dans la main. Comme je t’aime bien, je suis prêt à faire un geste. Tu as le choix: soit tu files à la billetterie, où tu occuperas le guichet 2 (c’est celui qui est le plus proche de la machine à café hé hé), soit je te fais entrer dans l’équipe de jardiniers. Après tout, tu m’as toujours dit que tu étais un homme de terrain. Alors, je vire qui ? Ginette, ou Pascal ? »

fe27979186d80a9d1a8afba31b5cdd9c-1417799612

« J’y vais ou j’y vais pas ? »

7) Les Ultras Inferno: les orages de la vie.

Pointés du doigt depuis de quelques semaines pour un dessin un peu trop osé, les supporters du Standard les plus fanatiques se voient octroyer une nouvelle chance par leur président, un pardon total. La condition ? Passer dans l’émission de Stéphane Pauwels, « Les orages de la vie », afin de raconter l’histoire de cette banderole, tout en pleurant et en s’excusant auprès des enfants et des femmes qui auraient pu être choqués. C’est ça ou être bannis à vie du Stade Maurice Dufrasne. Les supporters ont demandé quelques jours de réflexion.

594918a6-a94b-11e4-87c4-80207c6135e3_web_scale_0.0608766_0.0608766__

C’est cher payé pour un dessin…

8) Kobe Bryant: Standard/Lakers, même combat.

Toujours à l’affut d’une bonne pioche et d’un gros nom, le président du Standard est sur un coup. Un sacré coup, même. Kobe, c’est 5 titres NBA, un titre de MVP, deux titres de MVP des finals, 16 nominations de suite aux All-star games. Récemment blessé, Kobe s’interroge sur la suite de sa carrière. C’est là que Roland intervient. En lui proposant un dernier défi. En lui disant que s’ils arrivaient bien à remettre Jonathan Legear sur pied, ce ne serait pas un problème de le soigne lui. Et que, de toute manière, il a autant de chance de remporter un titre au Standard qu’avec les Lakers. « Comment, tu n’es pas footballeur ? Kawashima et Watt le sont peut-être ? »

nba_a_kobe-bryant2_mb_1296x729

« Voilà Kobe, tu as déjà compris: il faut bouffer du Mauve. »

9) Hatem Ben Arfa: 6 chances de continuer.

Ennuyé par des problèmes d’affiliation à Nice et en Ligue 1, le talentueux médian offensif français est contacté par Roland Duchâtelet. Ce dernier, fin connaisseur en football, craint que ce solide défenseur de 35 ans ne mette déjà un terme à sa carrière. Il lui propose un contrat au Standard. En précisant bien que si cela ne passe pas à Liège, il pourrait rebondir à Charlton. Ou à Saint-Trond. Ou à Carl-Zeiss Jena. Ou à Ujpest. Ou à Alcorcon. Six chances valent mieux qu’une, hein.

Newcastle United v Bolton Wanderers - Premier League

« Et en plus, c’est un défenseur qui marque souvent, hé ! »

10) Raymonde Le Lepvrier: le maillot dans la g…

La nouvelle reine des soldes belge a marqué les esprits, fin décembre, en retournant un magasin qui avait décidé de ne pas faire grève. Quelle honte, soit dit au passage. La performance de Dame Raymonde n’est pas passé inaperçu en Belgique. Au point d’intéresser le Standard, à la recherche d’un nouveau responsable des maillots. Ils sont rouges, c’est déjà un point intéressant pour Raymonde. Maintenant, à voir si les joueurs vont apprécier de recevoir leur vareuse à la gueule et de voir leurs sacs retournés chaque semaine.

427b0fb6-878c-11e4-bfa5-62a2b4315e6d_web_scale_0.2727273_0.2727273__

« Le 11 ! C’est qui le 11 ? C’EST QUI ??? »

11) Les footballeurs au Qatar: sauvez-les !

Drôle de mode, que celle de s’engager avec un club qatari. L’argent, toujours l’argent. Sauf qu’on n’a plus sa carrière entre ses mains, une fois qu’on y est engagé. Roland l’a bien compris. Et lui, il a des valeurs. Sa mission est de sauver le plus de footballeurs possibles des griffes de l’ogre qatari, avant qu’il ne naturalise tous ces précieux talents. Comme ce fut le cas pour son équipe de Handball. Imoh Ezekiel a été le premier sauvé. Prochains objectifs, pour Roland : Maxime Lestienne, Paul-José Mpoku, et Laurent Ciman.

BELGIUM SOCCER CL STANDARD TRAVEL

Missing: Paul-José Mpoku, 22 ans, Belge, futur Qatari.

Publicités

Une réflexion sur “Les 11 nouvelles chances que le Standard va accorder.

  1. Domi dit :

    C’est quoi cet article sur Roberto Bellarosa ? Pourquoi tant de méchanceté ? Il a bien plus que 3 chansons à proposer! Renseignez-vous avant d’écrire tant d’âneries !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s