Comme un lundi… dans Legeardin de Zozo.

« Monday, nanananananana… » chantait Dalida, en son temps. Aucun rapport, mais au moins je vous aurai mis cette chanson en tête. De rien. On se retrouve donc pour faire le point « vitefaitbienfait » sur cette 24e journée du meilleur des pires championnats au monde. Avec du leader, de la D2, du champion du monde, du Ronaldo et, surtout, du Zozo ! « Laissez moi danseeeeeeeer… »

LE TOP

Bruges. Leader depuis un bon moment, le Club est en train de marquer le coup en ce début d’année 2015. Pendant que son plus proche concurrent, Anderlecht, patauge avec un bilan de 1/6, Bruges enchaine deux succès qui le font pointer à +7 des Mauves. Ce qui n’est pas négligeable et qui en fait, certes, l’actuel favori pour le titre. Mais on sait tous que c’est aux Playoffs que ça va se jouer. Comme toujours. Mais en attendant, les Gazelles gazouillent.

56f1330fa955436ad334ab8d5eeb15a1-1307128723

« Prenez ça, les concurrents »

LE FLOP

Mouscron-Peruwelz-Lille C (ou D). Ce club est à la dérive totale, sportivement et extra-sportivement. Rien ne va plus au Cannonnier. Sixième défaite de rang, en ne marquant que deux petits buts. Les playoffs 3, c’est par là. La D2, aussi.

LA BONNE NOUVELLE

Charleroi dans le top-6. En s’offrant le scalp de Genk, les Carolos ont confirmé qu’ils étaient bien un vrai candidat aux Playoffs 1. Bon, le chemin est encore long, mais les troupes de Felice Mazzu semblent armées. Il s’agirait d’une belle récompense pour un club qui était totalement au Perou il y a quelques années de cela. Et puis, des derbies wallons dans les PO1, ça aurait de la gueule, non ?

LA MAUVAISE NOUVELLE

Cette dernière journée du mercato qui va être longue, très longue. A coup de « dernière offre pour », de « parti pour rester » ou de « cela va se jouer dans les derniers instants du mercato », ce 2 février promet d’être pénible. Comme chaque fin de mercato, finalement. Heureusement, on sera vite demain. Demain qui est un autre jour, comme on dit. Courage.

LE TRUC DRÔLE

EN PARLANT DE MERCATO…

Le Standard vient de réussir le coup le plus fumant, le plus fort, et le plus sympa pour la presse et les blogs amateurs comme celui-ci. Non, pas Scholz. Non, pas Ezekiel, même s’il s’agit de deux bons coups sportifs. Non, pas le Suédois dont on a déjà oublié le nom non plus. JONATHAN LEGEAR, Mesdames et Messieurs.

Si sportivement, Zozo ne devrait pas apporter grand-chose dans l’immédiat, un coup « à la Vanden Borre » peut être réalisé. Et un Legear de la grande époque, personne ne cracherait dessus.

Mais c’est surtout par ses frasques, ses fautes de français, son zozotement, son comportement que Legear va apporter un sacré vent de fraîcheur à notre compétition. De la vie, de la bonne humeur, du rire, de la moquerie. Tout ce qu’on aime, finalement, dans ce championnat tout moche.

Welcome, Zozo, dans ton jardin. Renommé Legeardin, pour l’occasion (hahaha quel jeu de mot). Fais attention aux voitures, sur le parking. Évite le Carré. Essaye un petit régime. Change de coiffeur. Tout ira bien.

Merci d’avance pour tout…

a4a7fe618765d781f6c951ca5a2ee42d-1308894961

La ixième chance de se relancer pour Zozo…

LE TRUC PAS DRÔLE

Le Lierse. On n’en parle pas souvent, et le déplacement du Standard à la Chaussée était l’occasion de prendre des nouvelles de ce club. Et bien… tout va mal. Pas d’âme, des supporters en colère, une équipe de quidams, mis à part un champion du monde. Non pas Zizou, mais Capdevilla. D’ailleurs j’en profite pour demander publiquement: que foute-t-il là ?

LE JOUEUR AU TOP

Moses Simon (Gand). Le petit gars de 19 ans a connu le chaud et le froid depuis son arrivée au pays. Le froid, ce fut son premier match, un quart de finale de Coupe de Belgique (de quoi faire rêver, hein) où il a été exclu… 30 secondes après sa montée au jeu. Le chaud, c’était hier, à Lokeren. Un triplé, tranquille, pour celui qu’on surnomme « le Ronaldo nigérian« . LOL.

LE JOUEUR PAS AU TOP

Marko Marin (Anderlecht). Bon, on ne va pas le condamner d’avance, il vient juste d’arriver dans un championnat ô combien difficile. Et pour preuve, des gars comme De Zeeuw (finaliste du Mondial 2010) et Capdevilla (champion du monde 2010) ne s’y sont pas (ou pas encore pour l’Espagnol) imposé. Mais voilà, l’Allemand est clairement hors forme. Mais il en un bon mois pour être prêt pour « vous savez quoi ». C’est tout ce que les supporters veulent, finalement.

LE MATCH DU WEEK-END

LierseStandard (2-3). Du grand football, du spectacle, des buts, des champions du monde sur la pelouse (Capdevilla, Zizou, Thuram). Bref, tout ce qu’on aime. Ah oui, et aussi un peu de protestation de supporters. C’est pas limite raciste ça ?

10928859_10206019687514041_4003856461406413115_n

« Pas de chameau pour notre traversée du désert. » Le comble.

LE TWEET

Celui de Pierre Scheurette, journaliste à Moustique, qui prend plutôt bien le retour de Legear dans son club de cœur.

BONUS

Ne me remerciez pas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s