Ultras Inferno: accusés, levez-vous !

« Mesdames et Messieurs, la Cour ». Après deux jours d’audience, le Tribunal a pris sa décision concernant l’affaire du tifo à StandardAnderlecht. Après 48H à lire et écouter les éléments à charge, les Ultras Inferno sont reconnus… coupables. Accusés, levez-vous !

Vous êtes reconnus COUPABLES des faits qui vous sont reprochés. A savoir:

– D’avoir dessiné,

tifo

Le crime, si vous ne l’aviez pas encore vu…

– D’avoir, une dernière fois, rendu hommage (à votre manière) à une des légendes de Sclessin, Steven Defour,

– D’avoir provoqué les comparaisons avec « Je suis Charlie »,

– D’avoir offert à Xavier Dupont de Ligonnès deux jours de cavale tranquille en plus,

– D’avoir foutu la paix, pendant un match, à Roland Duchâtelet,

– D’avoir fait découvrir aux enfants du monde entier l’existence de films d’horreur,

– Et d’avoir donné l’envie à plusieurs scénaristes de bas étage d’écrire un 13e volet de la saga Vendredi 13,

– De ne pas voir été « politiquement correct », comme le chantait pourtant si bien Bénabar,

– D’avoir privé les djihadistes de Belgique de deux Unes de Sudpresse,

– D’avoir choqué les personnes qui ne vont jamais sur Internet et qui ne regardent jamais la TV,

– D’avoir énervé Marcel Javaux,

– D’avoir empêché que l’on parle du match, du jeu, de la prestation des équipes et même du score,

– D’avoir fait la promo de la Jupiler Pro League dans le monde entier, ou presque,

– D’avoir fait de l’ombre à Laurent Ciman dont ce 25 janvier était le jour de gloire de sa carrière dans le championnat belge,

– D’avoir offert au tout Anderlecht un sujet pour éviter de parler de ses carences sur le terrain,

– D’avoir permis à la presse d’utiliser les termes « incitation à la haine », « interdits de stade », « débordements » et « noyau dur »,

– De ne pas plaire à tout le monde,

1892499467_B97520146Z.1_20130529024547_000_G3TR699B.1-0

Le banc des accusés.

– De faire passer les insultes racistes, les jets de projectiles et la violence pour des faits mineurs dans des stades de football,

– D’avoir rappelé que c’est Anderlecht qui a le plus d’interdits de stade de Belgique,

-D’avoir créé des tensions, brisés des amitiés, voir des familles, dans le débat « c’est bien ou c’est mal ? »,

– D’envisager de faire encore pire dans le futur, pour répondre à tout ça,

– D’avoir fait rire certaines personnes qui semblent, selon la majorité bien-pensante, avoir de sérieux problèmes mentaux,

– D’utiliser la culture populaire pour faire passer des messages,

– D’avoir menti à votre direction, chose qu’elle ne s’est jamais permise à l’égard de ses supporters,

– De s’être fait des amis du côté… d’Anderlecht,

– D’avoir gâché le 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz, en monopolisant l’actualité,

– D’avoir, pendant une journée, privé les rumeurs du mercato d’être le sujet numéro 1 sur les réseaux sociaux,

– D’utiliser autre chose que le premier degré,

– D’avoir fait sourire Steven Defour au moment de monter sur la pelouse,

crop_7438618

La partie civile.

– Mais de l’avoir quand même touché, preuve en est sa frustration tout au long de ses 60 minutes de jeu,

– D’avoir excité tous les éditorialistes foot du pays,

– D’avoir fait la promotion des mouvements ultras, de leur histoire et de leur importance dans le football moderne,

– D’avoir peut-être donné envie à d’autres de faire mieux, ou pire, c’est selon,

– D’avoir tout de même offert un peu de tranquillité à M. Boucaut, suspecté d’avoir appliqué le règlement,

– D’avoir offert de l’audience à Stéphane Pauwels sur sa webtv, dont il est, pour rappel, interdit de faire la promotion,

– D’avoir pratiqué la publicité mensongère, puisqu’au final la tête de Steven Defour est toujours bien fixée sur ses épaules,

– De nous avoir fait oublier que vous étiez aussi capable de réaliser ce genre de choses,

– D’avoir fait la promotion du hockey sur glace, avec le masque de Jason, sport très populaire au Canada, et donc d’avoir en quelque sorte rendu hommage à Laurent Ciman,

– D’avoir fait peur à Yuji Ono avec ces histoires de décapitation,

– D’avoir contribué à la victoire de votre équipe,

– D’avoir fait baisser, l’espace de deux jours, les ventes de Charlie Hebdo en Belgique,

– De ne pas avoir reçu de retours négatifs des joueurs, Liégeois ou Bruxellois, à ce sujet,

– D’être soutenu par Laurent Louis, ce qui est, tout le monde sera d’accord, d’une gravité extrême,

– De vouloir animer, amuser, provoquer, s’amuser dans un championnat aussi morose que le nôtre,

– D’être, tout simplement.

Et pour tout ça, le Tribunal vous condamne:

à suivre le Standard jusqu’à la fin de votre vie. A encourager cette équipe, ces joueurs, ces dirigeants. A vivre avec une mauvaise réputation, entourés d’une presse qui ne vous loupe pas, mais qui vous adule quand ça l’arrange.

Ainsi jugé et prononcé en langue française par ledit Tribunal, en audience publique, le vingt-huit janvier deux mille quinze.

10609720_10152623636852286_9060619446960362918_n

Publicités

8 réflexions sur “Ultras Inferno: accusés, levez-vous !

  1. van craesbeeck dit :

    Je vous dis bravo pour ce texte qui veut tout dire !! Quand on dérange le bon déroulement de la presse, de la politique etc… rien ne va plus et on montre du doigt sans connaître la vrai histoire de sujet !! Auriez-vous oublié le phrase culte d’hier !! Je suis Charlie !! La preuve que lorsque cela se passe dans un autre pays on se sent pas trop concerné par les caricatures mais quand cela touche votre pays alors on n est plus sur la même idée au sujet des caricatures et de l humour noir!!
    Donc moi pas du tout choquée et si la presse accepte les dessins de Charlie Hebdo publiés maintenant dans plusieurs pays depuis quelques jours alors pourquoi cette acharnement sur un humour noir qui ne provoquera pas d attentats !!! La presse doit un peu réfléchir sur ce qu’ elle veut vraiment !! Et encore chapeau a cet article bien rédiger !!!

    J'aime

  2. Carlos dit :

    Ce n’est pas nouveau que les supporters de foot fanatiques sont des débiles profonds!!!! ils n’auront que ce qu’ils méritent, n’en déplaise aux « décérébrés libres penseurs » qui ne voient pas les dégâts de cette irresponsabilité!

    J'aime

  3. Flow dit :

    Mais où est le lien avec le foot dans votre tiffo ?! Pour moi il n’évoque que de la haine envers le joueur et sa mort, aussi symbolique soit-elle dans le cas présent. Sans parler du fait qu’il ne suffit pas de mettre un masque de vendredi 13 pour annuler toute ressemblance avec des faits qui n’ont pas leur place dans le sport (surtout quand le message transmis n’est même pas de dénoncer ces pratiques mais de les associer à un vulgaire changement de club) !
    Pourtant je suis persuadé qu’il était possible de réaliser un tiffo mêlant la « trahison » de Defour et le foot… Et alors, il aurait sa place dans les tribunes.

    J'aime

  4. zennaro freddy dit :

    étrange ,la presse n a pas fait la une de la récolte de vivres pour les resto du cœur.il y avait des nouvelles bien plus sanglante évidement

    J'aime

  5. Henri-Philippe Bultot dit :

    Constant Van den Stock a initié la mort du foot belge à la fin des années 60′. Le Standard était à l’époque le seul représentant belge digne de ce nom sur la scène européenne, et indéboulonnable, car dirigé par Roger Petit, qui avait certes des défauts, mais connaissait le foot et était un vrai Patron! Il fallait inverser la tendance, mais comment faire, quand la qualité du foot, la mentalité sur le terrain et le public sublimaient tout? Un seul moyen: la corruption. D’abord, il fallait s’allier l’Union Belge (qui ne mérite pas ses majuscules), c’est-à-dire arroser et placer ses hommes aux postes-clés. Cela ne suffisait pas, on était encore trop forts. L’arbitrage: les vieux en place recevaient des consignes (un arbitre que je ne citerai pas l’a clairement avoué dans un café à Ans…), mais il fallait à tout prix s’aliéner les nouveaux! Il y a certes eu des exceptions, mais la majorité des arbitres parvenus en D1 était (et est toujours) sélectionnée sur la base de ses couleurs (Ponnet qui avoue avoir délibérément refusé de siffler un penalty ou Van den Wijngaerd qui annule un goal parfaitement valable en 1995, exemples que je peux multiplier à l’infini). De toute façon, ils n’ont plus le choix! Tu siffles comme je te dis ou tu es viré (la manière dont les cartes jaunes, par exemple, sont distribuées, ne laisse planer aucun doute)! Cela ne suffisait pas encore, car on finissait toujours par se relever. Puis est arrivée la Champion’s League et ses dollars: il fallait la jouer chaque année; comment faire? Transférer tout ce qui sait un peu jouer au foot en Belgique, quitte à les foutre sur le banc pendant des mois, tant que l’adversaire est affaibli. Et tout le foot belge se retrouve chaque semaine au niveau promotionnaire d’il y a 40 ans! Quelle importance, l’argent appelle l’argent. Mais on se relève toujours, on est comme ça! Donc, il manque encore quelque chose: corrompre les médias, de préférence télévisés, vu qu’ils peuvent te montrer les images d’un match auquel tu assistes, mais que tu penses n’avoir pas vu! C’est pas le même!!!!!!! Pour ça, je pensais jusqu’à dimanche que les « journalistes » se contentaient à Bruxelles des 3B. Aujourd’hui, je suis convaincu qu’ils sont arrosés aussi! JE SUIS CHARLIE!!!!!!!!!!!!!!!!!
    HP Red Bull

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s