Pourquoi Anderlecht doit battre le Galatasaray.

Ce soir, c’est le grand soir pour Anderlecht, mais pour tout le football belge aussi. C’est la rencontre la plus importante de la saison pour les Mauves, qui ne peuvent pas se louper. Victoire impérative, pour une qualification méritée. Anderlecht doit battre le Galatasaray. C’est obligé. J’ai vraiment besoin d’expliquer pourquoi ? Bon…

Parce que c’est sans aucun doute le match le plus important de la saison pour Anderlecht. Tu la sens, la pression ?

Parce que l’équation est des plus simples: victoire = qualification pour l’Europa League. Même Vanden Borre peut la comprendre, celle-là.

Parce qu’il y a un truc à jouer. Un Turc à jouer. Enfin, un truc à Turc, quoi

Parce qu’après avoir montré ce qu’il a montré en Ligue des Champions cette année, le Sporting ne peut pas se louper. Ce serait du gâchis.

1315062-28294444-1600-900

On espère revoir la même scène ce soir. Avec une fin plus heureuse.

Et surtout parce que ça serait con que l’exploit à Arsenal soit aussi beau qu’inutile.

Parce que Galatasaray, pour l’instant, ne tourne pas très bien. Et que son coach, Prandelli, est fort décrié. C’est l’occasion d’enfoncer le clou.

Parce qu’on a bien vu à l’aller que cette équipe turque est plus qu’à prendre. Elle est à battre.

Et parce que de Gala‘, cette équipe n’en a plus que le nom.

galatasaray_1gqm7e2sfko221b8prf3q7ec1q

Wesley Sneijder, l’homme à surveiller.

Parce que les U19 ont montré la voie, battant 2-0 leurs jeunes homologues turcs, en Youth League. Avec la qualification pour le 2e tour à la clé. Bel exemple pour les grands.

Parce que l’échauffement de Charleroi n’a pas refroidi les ardeurs.

Parce que Steven Defour est de retour. Et on imagine que c’est lui qui va s’occuper personnellement de Wesley Sneijder.

Parce que, d’office, les Turcs vont être perturbés par l’ambiance. Eux qui sont plutôt habitué à ça…

Parce que ce soir, c’est BelgiqueTurquie. Et qu’en principe, tous les Belges devraient être derrière les Mauves. En principe…

Parce le Sporting ne peut pas décevoir et faire pleurer sa supportrice numéro 1, qui pisse partout à chaque but. Michou ? Non, Georges Grün ! Le Kiki l’Innocent de RTL… « Jojo le Dikkenek » ?

Parce que la 2e place est toujours possible. Mais on n’en est pas encore là, hein…

Parce que ce soir, le Sporting pourra compter sur l’appui et tout le courage de ses amis d’un soir du Fenerbahce. Allez savoir pourquoi…

Parce que Dennis Praet est dans la forme de sa vie. Et s’il veut doubler sur le fil Laurent Ciman, le grand favori, dans la course au Soulier d’or, il doit le montrer dès ce soir.

TURKEY SOCCER CHAMPIONS LEAGUE GALATARASAY VS ANDERLECHT

Dennis, en route pour son deuxième but en C1 cette année ?

Parce que de toute manière, les joueurs du Galatasaray peuvent tout tenter, ils tomberont à chaque fois sur le pied de Mbemba ou la main de Proto.

Parce qu’Anthony Vanden Borre a une revanche à prendre, suite à son non-match de samedi. Sors nous ta spéciale, debout sur le ballon, ket !

Parce que les supporters mauves se rappellent de l’édition 2000-2001. La grande époque. Koller, Radzinski, tout ça. Sauf qu’à ce moment-là, Anderlecht luttait pour atteindre les quarts de finale, pas pour jouer l’Europa League.

Parce que la communauté turque est une des plus fortes en Belgique. Et si elle veut le rester, qu’elle ne commence pas à nous souler ce soir, hein…

Parce qu’aujourd’hui, c’est la journée mondiale des aides-soignants. On dirait qu’ils vont bien en avoir besoin, les Turcs

Parce qu’après Arsenal, Anderlecht s’est (re)fait un nom en Europe. Ce serait bien de l’entretenir, maintenant.

video-buts-arsenal-anderlecht-3-3

Ce but et ce point à Arsenal doivent être récompensés. Par une qualif’.

Parce que Sinan Bolat est confiné au banc de touche du Gala’. Et parce qu’on a le sens des valeurs et le respect des « légendes » au pays, Muslera va prendre cher.

Parce qu’Anderlecht a l’occasion d’égaler son record de points en phase de poule sur les 10 dernières années: 5. Une victoire ce soir, un nul à Dortmund, et le record sera même battu. Finger in the nose.

Parce que tous les clubs de JPL espèrent qu’Anderlecht passe l’hiver européen. Car qui dit rencontres continentales dit points perdus en championnat. Du win-win.

Parce que le bilan d’Anderlecht face à Galatasaray n’est pas dégueulasse: 5-1 et 1-5 en 76-77, puis le 1-1 de cette année.

Parce que ce soir, un record sera battu. Pas celui du nombre de buts que se disputent Ronaldo, Messi ou Raul. Non, un vrai record: celui d’Olivier Deschacht qui va jouer son 80e match européen pour le Sporting. Il égalera Filip De Wilde. Qui dit mieux ? #legend.

anderlecht-galatasaray

Oli’, l’air de rien, rentre dans la légende…

Parce qu’un nul, même s’il laisse Anderlecht en position favorable avant la dernière journée, serait vu comme une déception. On veut enfin une victoire, merde !

Parce que suivant le résultat de ce soir, on peut remettre en question la candidature de la Turquie dans l’Union Européenne, tant qu’ils seront à Bruxelles.

Parce que, par solidarité avec la police, les Mauves vont vite calmer les ardeurs des nombreux et bruyants supporters turcs.

Parce que culturellement, ce que la Turquie nous a offert de plus envahissant, c’est ça. Et que ça nous a tapé sur le système.

Parce que pour se mettre un peu dans l’ambiance, avant le match, qui est chaud pour un dürüm ?

Parce que je suis supporter du Standard et que ce soir je supporterai Anderlecht.

Parce que.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s