Comme un lundi… de trop pour Guy Luz-off.

Et un tiers de phase classique joué, un! Le temps passe, l’envie pas. Comme tous les lundis, c’est le moment de revenir sur ce qui a fait trembler notre pays durant trois jours. De la bonne opération inutile à Hervé Vilard en passant par la Sambre et du spoiler, tout y est. Ou presque. Bon amusement.

LE TOP

Bruges. Anderlecht et Genk, Westerlo et Gand qui partagent, Ostende qui perd, le Standard (forcément) aussi: voilà la première belle opération des Brugeois au général. C’est presque beau. Sauf qu’on est qu’au tiers de la phase régulière. Phase qui ne sert, à rien. Ou presque. Mais bon, l’intention y était. On va faire comme si c’était super.

BzL-nO8IIAEq2h9.jpg large

Un pas de plus vers le… vers le… Vers le quoi ?

LE FLOP

Charleroi. A l’inverse de leurs rayures, les Zèbres sont trop irréguliers. Un bon match, un moins bon, un bon match, un mauvais. Résultat des courses: Charleroi est loin d’être tranquille et serein, les doigts de pied en éventail le long de la Sambre. Deux points de plus que le premier relégable. Deux points. C’est dit.

LA BONNE NOUVELLE

Une pause diabolique, enfin ! On ne va pas dire que notre championnat ne nous fourni pas assez de plaisir, ça serait mentir, mais on ne crache jamais sur une trêve internationale. Surtout pour le moment. Quand tout va pour nos Diables, rien ne va dans notre championnat. Vases communicants. Ma prof’ de chimie en secondaire avait donc raison. Vite, vendredi, et le début des qualifications pour l’Euro !

LA MAUVAISE NOUVELLE

Encore une fois, l’arbitrage remis en cause. Notamment à BrugesStandard. C’est vrai, il y a des passages contestables. Mais se cacher derrière ça pour expliquer se nullité absolue de ces dernières semaines, c’est ne même pas être capable de faire son auto-critique. Roland, Guy, et tous les autres, si vous me lisez… Et puis, que le Standard se rassure. Les arbitres en Playoffs 2 sont bien meilleurs. Ouf.

LE TRUC DRÔLE

Les penalties à Anderlecht, saison 3. Game of Thrones, Breaking Bad et autres House of cards peuvent aller se cacher. La série qui marche, chez nous, depuis 3 saisons, c’est « Penaltys in Anderlecht« . Un casting de rêve, des rebondissements, des scénaristes un peu barjot, et surtout un jeu d’acteurs d’une qualité rarement vue en Belgique. En témoigne encore ce « clash » TielemansKabaseleProto. Personne ne l’a vu venir. L’épisode 10 de la saison 3 de Game of Thrones, à côté de ça, c’est un tour de carrousel.

ATTENTION SPOILER: Anderlecht devrait encore rater un penalty cette saison.

crop_7173416

« On the next episode of JPL’s Penaltys in Anderlecht »

LE TRUC PAS DRÔLE

La bourde du portier carolo, Nicolas Penneteau. Le mec est venu au pays pour concurrencer Parfait Mandanda. Objectif plus que rempli. Parce qu’il a également réussi l’exploit d’entrer dans le club très fermé et très prisé du « Da Jurgen Sierens Crew« . Félicitations!

LE JOUEUR AU TOP

Patrick De Vlamynck (Mouscron). Dans la catégorie « mieux vaut tard que jamais », je demande le Pat‘ ! A 37 ans, le portier de Mouscron vient enfin de jouer ses premières minutes en D1. Voilà un bel exemple pour toutes les personnes qui, proche de la trentaine et évoluant encore en divisions inférieures, rêvent encore de toucher à l’élite (tant prestigieux) de notre football. Plus qu’à attendre sa chance…

LE JOUEUR ENTRAÎNEUR PAS AU TOP

« Guy-Guy, c’est fini, et dire qu’entre nous ça n’a jamais été l’amour… » Sur un air de « Capri, c’est fini » de Hervé Vilard (ma culture musicale me semble à revoir, soit dit au passage), voilà donc la chanson qui DOIT résonner à Sclessin ces prochains jours. Car oui, pour moi, Luzon, c’est désormais… Luz-off. Terminé, ce mec. Tactiquement, il n’apporte rien. Il n’est pas capable de s’adapter, pas capable d’apporter quelque chose à son équipe. Même pas capable de jeter un œil à l’adversaire…. Il est juste tout nul. C’est prouvé scientifiquement. Qu’on donne le poste de T1 à Laurent Ciman. Et qu’on permette à Luzon de soigner son fichu syndrome de Gilles de la Tourette qui nous agace tous depuis plus d’un an.

crop_7167136

« La sortie est pas là ? » Par où tu veux, mais casse-toi…

LE MATCH DU WEEK-END

LierseZulte Waregem (3-1). Le cannibalisme de survie. Le vrai. Les anthropologues peuvent arrêter d’aller en Papouasie ou en Amazonie. Ça se passe aussi chez nous.

LE TWEET

Celui d’Alexandre Teklak qui, malgré son retrait du football pro il y a de ça plusieurs années (mais pas trop non plus), prend toujours autant de plaisir à tacler. Pour notre plus grand plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s