« J’ai aimé… » – L’édito de Nico #3

J’aurais pu appeler cette rubrique le « coup de gueule de Stef ». Mais comme Stéphane Pauwels est au journalisme sportif, ce que Clara Morgane est au féminisme, j’ai décidé de voir la vie du bon côté. Petit tour de ce qui m’a fait plaisir cette semaine.

1 – J’ai aimé… le calme

Après la rencontre entre le Standard et Anderlecht, j’étais véritablement éreinté. Je dois confesser que je n’ai plus l’habitude de regarder le magnifique football de la Jupiler League chaque semaine. J’avais donc un peu oublié ce brave Guy Luzon. Le coach israélien fait passer Nicolas Sarkozy et ses tics incessants pour une copie de Michael Schumacher version 2014. Qu’est-ce qu’il perd comme énergie à gesticuler comme un pantin…

Je ne sais pas si ce sont des tics, des tocs, si c’est soignable, mais manifestement cela booste ses joueurs. On a plus qu’à glisser discrètement un scorpion dans le slip de Marc Wilmots dans deux mois pour tenter le même coup en équipe nationale.

2 – J’ai aimé… Zlatan

Si on reconnaît un grand joueur dans les grands rendez-vous alors Zlatan Ibrahimovic peut directement signer dans un club belge. Cette semaine, on assistait au vrai commencement de la Ligue des Champions. Après avoir assisté aux matches amicaux des grandes équipes, celles-ci allaient enfin en découdre entre elles. L’occasion pour les stars comme Ronaldo and Co de se mettre en évidence.

Malheureusement pour le PSG, victorieux face à Chelsea, Zlatan Ibrahimovic est une nouvelle fois passé à côté de sa rencontre avant de se blesser. Il faudrait expliquer au Suédois que c’est sympa de planter quatre buts à Anderlecht, mais ce serait également bien de s’illustrer dans les grands rendez-vous. Zlatan, c’est 3 buts en 11 quarts de finale joués et 7 buts en 30 rencontres à partir des huitièmes. Zlatan, c’est aussi 0 but en Coupe du Monde. C’est donc moins bien que Johan Walem. Et cette stat’ ne s’améliorera pas lors de cette édition… On répond donc ainsi, grâce à des chiffres, à une question qui intéresse du monde sur Twitter : Chuck Norris est plus fort que Zlatan. CQFD !

3 – J’ai aimé… une blessure, c’est comme mourir.

Mis à part pour Adolf Hitler, on a toujours un mot gentil quand une personne passe dans l’au-delà. C’est manifestement également le cas quand on se blesse et qu’on est joueur de football.

Durant pratiquement toute la campagne, les supporters des Diables se déchaînaient sur Benteke. L’attaquant d’Aston Villa, qui vit une saison compliquée, n’a jamais fait l’unanimité en équipe nationale. Certains souhaitaient la titularisation de Romelu Lukaku, d’autres qu’on essaye des jeunes comme Batshuayi et Origi ou encore tenter Hazard en point dans un système à la barcelonaise.

Depuis ce jeudi et l’annonce de son forfait, les doutes autour des qualités de l’ancien joueur du Standard se sont estompés. Benteke est un attaquant de classe mondiale et à cause de sa blessure notre Coupe du Monde est compromise. Ceux qui pensent cela sont d’ailleurs ceux qui voient la Belgique atteindre les demi-finales au Brésil sans trembler… Manifestement la force du groupe de Marc Wilmots ne tenait qu’à un joueur. La poisse…

Nico.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s