C’est quoi, un vestiaire de foot ?

Dans le football, il y a le terrain, où se mélange sueur et boue. Tacles et buts. Et tout le reste. Mais il y a aussi le vestiaire. Cet endroit un peu secret qu’on fréquente avant et après le match. Là où chacun se met à nu, au propre comme au figuré. C’est quoi, un vestiaire de foot ?

De tout. Des gros, des petits, des poilus, des épilés, des grands, des secs. On parle bien évidemment des joueurs.

Pas de complexe. Dans un vestiaire, entre mecs, il n’y a aucun complexe à avoir. Pas besoin de cacher ton grain de beauté de 10 cm de long ou ta calvitie grandissante.

De la musique. Electro-rap pour les plus jeunes, années 80-90 pour les plus vieux.

Du parfum. Même lavé, un vestiaire sent toujours étrangement la vieille sueur. Voir un peu le fennec mort parfois.

Des bizarres. Il y a ce mec du vestiaire qui a un gros problème avec son pénis, qu’il se sent obligé de montrer à tout le monde. Ça fait peur, parfois.

Des secrets. « What happens in the vestiaire stays in the vestiaire« .

Des gueulantes. Parfois, l’ambiance n’est pas au beau fixe. Les murs tremblent. Pas toujours agréable, mais nécessaire.

Des tournantes au nettoyage. Du moins en théorie, en début de saison. Mais in fine, ce sont toujours les mêmes qui s’y collent.

Des places réservées. Celle près du radiateur, celle près du tableau, celle la plus proche de la porte d’entrée. La dernière qui reste pour le petit nouveau, c’est celle à côté des toilettes.

De l’hygiène. Un vieux sparadrap qui traîne par terre, un mec qui fait la grosse commission la porte ouverte, un autre qui fait la petite dans la douche, ou encore une souris morte dans un coin: tout est possible.

Du bon temps. Les premiers arrivés sont souvent les derniers à repartir. C’est qu’on s’y plairait…

Des cris de guerre. En cas de victoire, of course. Quelqu’un peut expliquer d’où ça vient ce « Ha zig ha zig ha zig – Aie aie aie! » ? Parce que bon, ça fait un peu « Sieg heil« …

Des mystères. Une fois le vestiaire rangé, nettoyé et tout le monde parti, il reste toujours une chaussette, voir un slip. Et étrangement, ça n’appartient jamais à personne…

Du respect. Enfin surtout à domicile. Et quand tu gagnes à l’extérieur. Sinon…

Des blagues. Comme cacher du fromage dans le sac d’un coéquipier. Ou remplir son slip propre de reflex spray. Ou encore balancer ses affaires au milieu du terrain quand il est à la douche. Tout ça au même, et tu ne le vois plus pendant un moment.

Des boissons. Enfin, une boisson. La traditionnelle valise jaune.

Des femmes… Interdites!

…et des enfants. Il arrive que les gosses d’un de tes équipiers entrent dans le vestiaire pour saluer leur papa. Et là, tu n’as pas intérêt à oublier leur présence. Au risque de les traumatiser à vie.

Des rôles. Chaque vestiaire peut compter sur son mec qui n’a jamais de shampoing, sur celui qui oublie toujours sa carte en repartant, sur celui qui ne lave jamais le vestiaire, sur celui qui ne met jamais un euro dans la cagnotte ou sur celui qui n’a jamais de short ou de chaussette.

Des odeurs. Celles du reflex spray, de la pommade chauffante ou encore du poivre. Oui, du poivre. En hiver surtout.

Des sujets de conversation. Le boulot. Et les femmes. Surtout des femmes en fait.

De la nature. De la terre, de l’eau, de l’herbe, de l’air… Finalement, un vestiaire, c’est tout ce qu’il y a de plus bio.

Des surprises. Tu es encore tout retourné du jour où tu as remarqué, sans que tu t’y attendes, qu’un de tes coéquipiers était venu en… string. Le genre d’image qui marque. Et qui fait peur.

Le président. Il est rare de voir le (ou la) président(e) de ton club descendre dans le vestiaire. Soit c’est une bonne nouvelle. Soit une très mauvaise.

Du sérieux. Enfin, pas trop longtemps. Juste les 10 minutes de théorie du coach. Ce n’est pas grand-chose, 10 minutes. Pourtant, pour certains, cela semble long…

Des baptêmes. Dans certains clubs où règne une bonne éducation, la tradition veut que les nouveaux-venus poussent la chansonnette. Dans les clubs les plus barbares, le baptême se fait avec une canette de bière… Pas besoin d’un dessin.

Du confort. Enfin, parfois. Entre des bancs usés, des vestiaires petits, le chauffage en panne ou un crochet à partager à deux personnes, des fois, ça devient limite.

Point de rassemblement. A la fin de la rencontre, pas question de chacun aller discuter de son côté. Tous au vestiaire. Soit pour se faire engueuler. Soit pour gueuler.

De l’art abstrait. Tu as déjà tenté de déchiffrer ce que ton coach dessinait au tableau. En vain. Tu acquiesces et tu vas t’échauffer.

Des questions. Souvent les mêmes: « On est assez ? » – « Qui a la clé du vestiaire ? » – « Studs ou multi ? » – « Qui amène les maillots ? » – « Le 6 ? Qui prend le 6 ? » – « On a de l’eau ? ».

Des moments coquins. Sous la douche, il arrive que cert… [CENSURÉ].

De l’égalité. Des ouvriers, des banquiers, des noirs, des blancs, des croyants, des socialistes, des libéraux, des Mauves, des Rouches: chacun est comme il est dans un vestiaire, mais tout le monde est égal.

De la solitude. Rentrer au vestiaire avant les autres, suite à un remplacement ou une exclusion, t’oblige, en principe, à te laver seul. Même si c’est comme ça que ça se passe les 6 autres jours de la semaine, là, ça te rend triste.

Des conseils. Dans un vestiaire, tu peux parler de tout: problème de santé, dans ton couple, de justice, de boulot. Tu as avec toi une quinzaine de médecins, avocats, agents matrimoniaux et conseillers à l’emploi. Tout ça à la fois.

De la passion. Tous la même. Et avec le même maillot. Bête slogan va.

Avec l’aimable participation de ce bon vieux Panda.

Publicités

2 réflexions sur “C’est quoi, un vestiaire de foot ?

  1. Je pense que c’est dans les vestiaires que les membres de l’équipe renforcent leur solidarité, leur complicité. C’est comme leur deuxième maison en fait. C’est là qu’ils se retrouvent quand ils sont fatigués, quand ils ont des problèmes. Rien n’est caché dans les vestiaires.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s