Les Diables Rouges iront en France en 2016. C’est tout.

Ce dimanche avait donc lieu le tirage au sort des qualifications pour l’Euro 2016 en France. Tirage au sort qui ‘est montré plutôt clément avec nos Diables Rouges, puisqu’ils seront confrontés à la Bosnie, à Israël, au Pays de Galles, à Chypre et à Andorre. Autant dire qu’on peut déjà commencer à checker après des hôtels en France. On fait le point sur ce futur groupe de la vie.

1. La Bosnie-Herzégovine (17e).

On craignait l’Allemagne, l’Espagne ou encore les Pays-Bas ou l’Italie. Finalement, la Bosnie, c’est sans doute le meilleur tirage possible du pot 1 (avec la Grèce en fait). Bon, ce n’est pas non plus Saint-Marin, hein. Mais cette équipe me semble être du même acabit que la Croatie. Et donc, à notre portée, à condition d’évoluer toujours à ce même très bon niveau.

La Bosnie, c’est bien sûr un attaquant: Edin Dzeko. Il est grand, il marque, il est costaud, mais on va pouvoir compter sur notre Vince The Prince national, son coéquipier à Manchester City, pour lui faire sa fête. Ou dans le pire des cas, demander à Dedryck Boyata de lui agresser la cheville avant un entraînement. Mais on n’en n’est pas encore là.

La Bosnie, c’est aussi Pjanic, Ibisevic, Spahic, ou encore deux joueurs qu’on connaît bien chez nous, Pandza et Zukanovic. En gros, c’est abordable, mais pas non plus la Foire du Livre.

Objectif: 4/6, avec un bon nul à l’extérieur.

2. Pays de Galles (51e).

Après les qualifications pour la Coupe du Monde, voilà qu’on se retape les sympathiques Gallois pour l’Euro. Nous on est content, ça fait un chouette déplacement et des points pas trop difficiles à glaner. Eux par contre, rigolent un peu moins.

Bien sûr, il y a Gareth Bale, le mec à presque 100 millions d’euros. Mais tout seul, ou presque, je ne vois pas trop ce qu’il pourrait faire. Surtout si on lui colle un Toby Alderweireld sur le dos, il va moins rigoler.

Sinon, il y a aussi Ramsey, le médian d’Arsenal, qui tourne plutôt pas mal cette saison. Et… c’est déjà tout en fait.

Objectif: 4/6, on leur laisse un point car ils sont sympas.

3. Israël (56e).

Bon déjà, après avoir ouvert mon Atlas pour la première fois de cette décennie, je me demande encore ce que vient foutre Israël pour les qualifications de l’Euro. D’accord, les faire jouer, comme ça serait géographiquement logique, avec les équipes du Moyen-Orient, ça serait un peu tendu. Mais quand même. Alors pourquoi ne pas inviter aussi le Tibet et l’Ukraine ? Comment ça, l’Ukraine le fait déjà ?

Mis à part ces quelques réflexions, doit-on craindre Israël sur le plan footballistique ? Non, bien sûr. Leur meilleur joueur, Yossi Benayoun (ex Chelsea et Liverpool) a ses meilleures années derrière lui. Des joueurs du championnat belge (ou des anciens), comme Rami Gershon, Tal Ben Haim, Lior Refaelov ou Elyaniv Barda font partie des cadres de cette équipe. C’est pour dire le niveau. BEN HAIM quoi. Le mec qui a du mal face à Habibou et Coulibaly devra tenir Lukaku ou Benteke. LOL.

Attention tout de même, Israël pense disposer d’un espion de luxe en la personne de Guy Luzon. Sauf que le Guy n’est pas au courant que 95% du noyau des Diables n’évoluent plus dans le modeste championnat qu’il domine de la tête des épaules. A part faire un rapport sur Ciman, je ne vois pas à quoi il servirait…

Objectif: 6/6.

4. Chypre (122e).

Je n’ai même pas envie de faire de vanne sur cette île. Aucun joueur connu, aucune qualification pour une grande compétition, je me demande même si cette sélection a déjà remporté un match. Attention quand même à l’excès de confiance. Pour les qualifications à l’Euro 2012, les Portugais avaient été contraint au nul (4-4) contre les Chypriotes. Et ce n’est pas une blague.

Mis à part un défenseur qui évolue en division 3 italienne, tous les gars jouent au pays. Première nouvelle: Chypre a un championnat complet de football, avec 14 « vrais » équipes.

Bon, le gros point positif, à part deux succès aisés en perspective, c’est une destination classe de vacances pour deux, trois jours. On demande où les accréditations ?

Objectif: je ne le dirai même pas tellement c’est évident.

5. Andorre (198e).

Euh, pour commencer, c’est où ?

Ensuite, et comme pour Chypre, je ne vois pas ce qui pourrait nous empêcher de l’emporter les mains dans les poches ? Peut-être Marc Vales, le solide défenseur du Real MadridC. Ou Ivan Lorenzo, redoutable attaquant de Division 3 espagnol. On tremble.

La grosse majorité (si pas la totalité) des joueurs sont des amateurs. Avec un peu de bol, certains ne pourront pas avoir congé pour affronter la Belgique. On pourra leur prêter Simons pour dépanner ?

Objectif: 12/6.

Conclusion:

On va en France, et puis c’est tout.

Publicités

Une réflexion sur “Les Diables Rouges iront en France en 2016. C’est tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s