Ces 30 mecs qui vont faire 2014 en Belgique (10-1)

Nous voilà arrivés au terme de ce top-30 des personnalités qui vont faire l’actualité en cette année 2014. Sans surprise, on y retrouve un grand nombre de Diables Rouges, mais pas que. Voici les 10 personnes qui, selon moi, feront le plus parler d’eux cette année. On se revoit en décembre pour faire le point ?

10. Thorgan Hazard (Zulte Waregem).

Comme c’est parti, le médian belge est déjà en train de faire parler de lui comme jamais. Actuellement en prêt à Zulte Waregem, Anderlecht fait des pieds et des mains pour que ce prêt soit annulé et que le joueur puisse rejoindre les Mauves… en prêt! Moyennes, les méthodes… Bref, sportivement, le petit frère d’Eden cartonne. Au point d’être un des grands (si pas LE) favoris pour le Soulier d’or de ce mois de janvier. Pas mal! Le bonhomme est tout proche du noyau A des Diables rouges et proche d’un « gros » transfert (si ce n’est pas en janvier, ça sera en juin). Que rêver de mieux ?

9. Roland Duchatelet (Standard).

Le fantasque président du Standard risque encore bien de faire parler de lui cette année. Je ne prends pas trop de risque en soulignant cela, vu ce que l’homme d’affaire (plutôt que l’homme de foot) a déjà fait pour se faire remarquer. Il a fini l’année 2013 en achetant deux clubs de foot. Il envisage toujours de revendre le Standard durant cette année. Tout en se battant pour conserver ses meilleurs éléments, forts convoités. Bon, ça, on ne peut pas lui retirer. Que nous prépare-t-il pour cette année ? Transférer l’équipe entière de Saint-Trond ? Faire jouer le Standard en Ligue 1 ou en Eredivisie ? Ou inviter Guy Luzon à un spectacle de Dieudonné (enfin s’il a lieu) si le Standard est champion ? Il est capable de tout…

8. Thomas Meunier (Bruges/Diables Rouges).

Je ne pouvais pas ne pas placer le Luxembourgeois le mieux côté ces derniers temps dans ce classement. Thomas, c’est la fierté de toute cette province pauvre en football. C’est un gros talent, avec encore une énorme marge de progression. Cette année 2013 aura été, pour lui, très particulière, avec ce repositionnement au back droit qui lui a ouvert les portes de l’équipe nationale. La 2014 s’annonce tout aussi belle. Toute la province de Luxembourg espère que Marc Wilmots l’emmènera avec lui au Brésil. Et si il est épargné par les pépins physiques, ne pourrait-il pas, lui aussi, rêver d’un transfert à l’étranger ?

7. Aleksandar Mitrovic (Anderlecht).

Acheté pour quelques millions, le jeune Serbe vient de connaitre quelques mois délicats. Pas mauvais, puisqu’il a planté pas mal de goals, mais en-deçà de sa vraie valeur. Du coup, j’ai du mal à imaginer que l’attaquant du Sporting n’explose pas en cette année 2014. Car ce mec a un réel potentiel, et si on en croit les journaux (je sais, j’en demande beaucoup là), certains clubs européens le tiendraient déjà à l’œil. En attendant, c’est à Anderlecht que ce mec doit marquer des goals. Et il va en marquer un paquet. J’en suis sûr.

6. Romelu Lukaku (EvertonChelsea/Diables Rouges).

Il a été l’homme de la qualification en Croatie (avec son doublé) et vu la forme qu’il tient actuellement à Everton (et celle de Benteke à Aston Villa en parallèle), je suis prêt à parier qu’il sera notre pointe au Brésil. Et qu’il va nous y planter des pions. Romelu est en grande forme et toute la Belgique espère qu’il y restera jusqu’en juillet (minimum). Et si, après son Mondial, le « gros » s’imposait enfin à Chelsea ? Ce n’est pas impossible…

5. Michel Preud’Homme (Bruges).

Il est arrivé en cette fin d’année 2013 à Bruges. Et je suis prêt à parier que si ce n’est pas pour cette saison (même si les Brugeois ne sont pas trop mal parti), le titre pourrait revenir à Bruges dès la saison suivant. Michel Preud’Homme, c’est un des meilleurs entraîneurs belges de ces dernières années. Avec MPH à sa barre, le bateau brugeois semble enfin bien armé pour lutter pour un sacre qui lui échappe depuis 2005. Pour sûr, l’ancien entraîneur à succès du Standard sera un des hommes en vue du côté flandrien cette année.

4. Kevin De Bruyne (Chelsea/Diables Rouges).

Le petit rouquin a été un des meilleurs joueurs des qualifications pour la Coupe du Monde. Et après une superbe saison au Werder de Brême, on le pensait lancé. Sauf que voilà, l’ancien joueur de Genk n’a su s’imposer à Chelsea et est aujourd’hui en partance à coup sûr (Wolfsburg ?). Cela étant, on peut imaginer qu’il retrouve la confiance et le temps de jeu qui lui ont tant manqué ces derniers mois. Ce qui lui permettra de retrouver son niveau et d’exploser à la Coupe du Monde. Et je le vois bien, en huitièmes de finale, marquer le but de la qualification pour les quarts face au… Portugal, soulever son maillot et dévoiler son t-shirt avec inscrit en hommage à Mourinho: « the redhead one » (je sais, je l’ai déjà faite).

3. Michy Batshuayi (Standard).

Il est encore loin d’être Diable Rouge. Lukaku et Benteke sont toujours un cran au-dessus. Mais comme je l’ai déjà répété, ce classement est fait en fonction des personnalités qui vont, selon moi, faire l’actualité. Et Michy, presque chaque jour, il la fait. L’attaquant du Standard est convoité de partout, d’Anderlecht, de clubs de Premier League, d’Allemagne, etc. Bref, ça n’arrête pas. Si ces rumeurs ne sont, en grosse majorité, que des manipulations d’agents, Batshuayi sera bien fortement convoité en juin prochain. On parle d’une clause à 8 millions! L’actuel meilleur buteur de la compétition veut terminer son aventure en Rouche sur une bonne note: un prix collectif (le titre) et individuel (meilleur buteur ou Footballeur pro ?). Il a le potentiel pour devenir un grand, en tout cas.

2. Eden Hazard (Chelsea/Diables Rouges).

S’il y a bien un joueur qui peut être déterminant lors de la Coupe du Monde au Brésil, c’est lui. Eden Hazard sera notre atout majeur. Notre étincelle. Ce joueur capable de faire sauter un verrou, de nous sortir d’une situation délicate par un coup d’éclat dont il a le secret. Il est en train de prendre une envergure monstre à Chelsea. Et on ne va pas s’en plaindre. Notre numéro 10 sera le joueur belge de cette année 2014. De par ses prestations en club qui sont, actuellement, excellentes. De par ses prestations avec les Diables, que l’on espère monstrueuses. De par sa simplicité, sa sympathie et son humour toujours au beau fixe. Eden, c’est la classe, et à seulement 23 ans. « On t’aime, putain« , comme dirait l’autre.

1. Marc Wilmots (Diables Rouges).

Nous sommes arrivés au sommet de ce classement des personnalités de l’année 2014. Et je ne surprendrai personne en plébiscitant Marc Wilmots, notre sélectionneur national. Il a réussi, en si peu de temps, à de nouveau nous faire aimer les Diables. Bien aidé par une génération exceptionnelle, il faut bien l’avouer. Mais Wilmots a su insuffler à son groupe son envie, sa rage de vaincre, sa détermination et son amour du maillot. Les joueurs se battent désormais pour être repris en sélection. Il n’y ni Flamands, ni Wallons, ni noirs, ni blancs, ni Anderlechtois, ni Liégeois, ni rien de tout ça. Il n’y a que des Belges. C’est ce qu’on veut voir. Et ça, c’est grâce à Willy. Concernant cette année 2014, Wilmots devra faire son choix concernant sa sélection. Tous les pronostics seront fait, mais seul lui décidera. Il emmènera ensuite ses joueurs vers, on l’espère, le succès. Et enfin, on saura enfin s’il continue ou pas son expérience en équipe nationale, puisque son contrat arrivera à son terme. Tout le monde l’espère bien entendu. Ses joueurs en premier. Et comme dirais Jacques Brel: « Ne nous quitte pas… »

Revoir les personnalités classées de la 11e à la 20e place.

Tu n’es pas d’accord avec ce classement ? Place un commentaire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s