Comme un lundi: la réponse de Batshuayi.

Aujourd’hui, on est lundi. On fait donc le point sur cette dernière journée de Jupiler Pro League en date. Entre un Standard en quête de rachat et retrouvé, un Anderlecht qui se fait peur et qui manque un nouveau penalty et un Mons qui goûte enfin à la victoire après 17 journées, il y a de quoi faire. Enfin, à notre échelle, on se comprend.

LE TOP

Le Standard. Après une prestation médiocre la semaine passée face à Mons et une nouvelle défaite européenne dégueulasse jeudi, les Rouches devaient se réveiller et montrer enfin un beau visage. C’est chose faite, avec une belle victoire dans les chiffres et dans la manière. C’est bien, mais ce n’était « que » le Lierse, hein. Prochaine étape: ne pas snober la Coupe de Belgique mercredi, au Cercle de Bruges. Et ça, c’est une autre affaire…

LE FLOP

Lokeren. Équipe candidate au top-6, qui est toujours difficile à manœuvrer, mais qui perd contre la lanterne rouge. Pas terrible, terrible. Et pendant ce temps, Courtrai prend un point et Gand revient à 2 unités. La lutte pour cette 6e place qualificative (la dernière, les 5 autres étant déjà connus) pour les PO s’annonce torride. Enfin, torride. Tiède quoi.

LA BONNE NOUVELLE

Mons qui se relance avec son premier succès de la saison. Celui-là va leur faire du bien. Mais le chemin est encore long pour se sortir de ce trou. Les Montois ont 9 points à rattraper sur le premier sauvé, à savoir OHL. Encore 9 points ou plus que 9 points ? On le saura assez vite…

LA MAUVAISE NOUVELLE

Jordan Remacle, l’ailier de Lokeren, revient à peine de blessure qu’il rechute déjà. La guigne. Dommage pour ce joueur talentueux et sympathique.

LE TRUC DRÔLE

Thomas Meunier garde ses bons réflexes d’attaquant. En témoigne cet enchaînement de fou. Celui-là, il rentre, il devient favori au plus beau but de la saison.

LE TRUC PAS DRÔLE

Anderlecht manque encore un penalty. Ça en devient pathétique. Heureusement pour les Mauves, le loupé de Massimo Bruno (pourtant auteur d’un bon match) ne leur coute pas de point. Grâce au seul tir du match de Mitrovic. Je ne pige pas trop pourquoi à chaque fois c’est un tireur différent. Le but c’est avoir 11 loupés différents, c’est ça ?

LE JOUEUR AU TOP

Michy Batshuayi. L’attaquant du Standard a été sifflé par son propre public la semaine passée. Hier, il a été acclamé (salut les girouettes). Il avait promis de répondre sur le terrain. C’est chose faite. Et je ne parle pas de la cheville de Losada.

LE JOUEUR PAS AU TOP

Dennis Praet. Révélation de la saison passée du côté d’Anderlecht, on attendait beaucoup du numéro 10 bruxellois cette saison. Mais il n’est que l’ombre de lui-même. Le diagnostic est clair: grosse crise de confiance. Le problème, c’est qu’il n’y a presque personne pour le remplacer. Vargas fera bien l’affaire une semaine ou deux, avant de se blesser.

LE MATCH DU WEEK-END

LierseStandard (0-5). Des buts, un penalty arrêté, une exclusion. Bref, de l’animation. Et qui dit animation dit tricherie, hein Stef’ Pauwels ?

LE TWEET

Celui de Kanu, qui a pris avec beaucoup d’humour sa sanction disciplinaire suite à un « mauvais comportement »… mardi.

Publicités

2 réflexions sur “Comme un lundi: la réponse de Batshuayi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s