Comme un lundi: Rouches et Mauves prêts pour le Clasico!

C’est lundi, le jour du bilan du week-end foot dans notre magnifique championnat. Plus que 11 journées à tenir avant les tant attendus Playoffs. Finalement, il n’y a, une nouvelle fois, pas grand-chose qui a bougé en haut de classement. Ni en bas. Et comme au milieu, on s’en fout, on a encore perdu une semaine de foot. Courage, dimanche, c’est StandardAnderlecht. Le foot belge va (enfin) intéresser du monde.

Lire la suite

Publicités

Le 11 des anciens Standardmen toujours en JPL.

Ils sont nombreux à être passés par le Standard. Au fil des saisons, beaucoup de noms ont défilé. Certains s’en vont vers des contrés lointaines, tandis que d’autre préfère rester par trop loin, dans ce même championnat, et y trouve de l’herbe plus verte. Voici un 11 de joueurs passés par le Standard et qui, aujourd’hui, sont toujours en Jupiler Pro League. Avec bonheur, ou pas.

Lire la suite

Comme un lundi: Carcela devait frapper plus fort encore

Comme tous les lundis, on fait le bilan du week-end foot-belge écoulé. Avec des agressions, des exclusions, des blessures, des buts, des déceptions, des confirmations et même des révélations. Il y a de quoi dire, sur cette 18e journée et sur certains évènements qui vont faire couler beaucoup d’encre. On débriefe.

Lire la suite

C’est quoi, un footballeur sur la fin ?

Dans le football, il y a les jeunes, qui débutent, qui courent dans tous les sens, qui envisagent de faire carrière. Et puis, il y a les plus vieux, ceux dont la carrière est aujourd’hui derrière. Ces futurs pensionnés du football jouent toujours avec passion, mais pour combien de temps ? Bonne question… C’est quoi, un footballeur sur la fin ?

Lire la suite

Comme un lundi: la réponse de Batshuayi.

Aujourd’hui, on est lundi. On fait donc le point sur cette dernière journée de Jupiler Pro League en date. Entre un Standard en quête de rachat et retrouvé, un Anderlecht qui se fait peur et qui manque un nouveau penalty et un Mons qui goûte enfin à la victoire après 17 journées, il y a de quoi faire. Enfin, à notre échelle, on se comprend.

Lire la suite