Les 12 choses à retenir d’Anderlecht – Benfica.

On pouvait s’y attendre, à ce revers, certes. Mais franchement, après avoir regardé le match, on peut tout simplement dire qu’Anderlecht méritait mieux. Mais voilà les Mauves éliminés de toute compétition européenne cette saison. Dommage, mais pas illogique, tant la campagne bruxelloise a été médiocre. Bref, on se fait le résumé de la défaite (2-3) d’hier.

1) Mbemba: Chance(l) sur le premier but, Malchance(l) sur le troisième. Enfin, ça lui fait son premier doublé en C1. Félicitations.

2) Quelqu’un a-t-il des nouvelles de Mitrovic ? Son coiffeur est inquiet, il est parti à la moitié de sa coupe, et sans payer. En tout cas, il n’était pas à Bruxelles hier. Avis de recherche ?

3) Ronald Vargas est monté et a joué 17 minutes… d’affilé! Il n’est pas loin de son record en mauve là, non ? Dire qu’il s’agissait de son avant dernier match cette saison…

4) Je n’ai pas compris pourquoi le petit Praet était resté au vestiaire à la pause. Il livrait une bonne première période pourtant.

5) Réalisme: nom d’origine portugaise désignant un bon ratio de tirs/buts. Par ex.: « Benfica a fait preuve de beaucoup de réalisme« .

6) En 10 participations à cette formule de C1, Anderlecht a terminé dernier… 9 fois. Pourtant, je suis sûr que la direction a osé le « on vise la deuxième place » plus de 8 fois.

7) Comment a-t-on pu laisser Vanden Borre en tribune pendant si longtemps ? Enfin, surtout toi, Van Den Brom

8) Moins de 18.000 personnes présentes au stade ? Il n’y aurait pas un souci là ?

9) Il reste un dernier rôle à jouer en Europe pour Anderlecht: celui d’arbitre entre Benfica et l’Olympiakos, pour la deuxième place du groupe. Toujours ça de pris.

10) Je suis le seul à avoir trouvé Gillet en dessous de tout hier ? Il a un pied dans chaque but… lisboète!

11) Je me répète, je ne suis pas le seul, mais quelle pitié de regarder un match sur RTL… Approximations, hésitations, erreurs, fautes de français… Pourtant les gars qui sont là connaissent le foot!

12) Les Mauves ont en tout cas eu le mérite de faire stresser jusqu’à la dernière minute les mecs qui avaient parié sur Benfica. Dont moi.

BONUS

Publicités

Une réflexion sur “Les 12 choses à retenir d’Anderlecht – Benfica.

  1. Davy dit :

    On aura fait trébuché le PSG, c’est déjà ca ;)

    Pour le reste, retenons les bonnes choses (il n’y en à pas énormément) et apprenons des mauvaises…. L’équipe était jeune, l’an prochain, ils n’auront plus d’excuses en coupe d’europe (s’ils se qualifient).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s