C’est quoi, un féru de Football Manager ?

Dans le football, il y a ceux qui le vivent, sur le terrain, ou aux alentours. Et puis, il y a ceux qui y jouent, de chez eux, derrière leur PC. Ces amoureux de Football Manager, jeu bien connu de simulation de management de club de foot, qui passent leurs nuits à faire monter un petit club de D4 en D1, à s’occuper des finances tout en gérant d’un main de maître chaque mercato. C’est quoi, un féru de Football Manager ?

Être accro. Jouer à FM, c’est souvent « faire un dernier match« . Encore. Et encore.

Avoir un clavier qui tire la gueule. Enfin, surtout la touche « espace ».

Commencer par le bas. Ton truc, c’est de choisir un petit club, et d’en faire un grand. Choisir d’entraîner directement le Barça ou ManU ? Tu laisses ça aux plus faibles.

Avoir une bonne culture foot. Grâce à FM, les futures stars, tu les connais avant les autres. Les futures déceptions aussi.

Être prévoyant. Toujours sauvegarder avant un derby. On ne sait jamais.

Tout oublier. En jouant à FM, tu as déjà oublié de te laver, de manger ou même d’aller à l’école.

Raconter ses parties. A ton père, qui ne sais même pas ce qu’est un PC. Et te faire passer pour un fou.

Emmagasiner de l’expérience. A force de jouer, tu peux te permettre de conseiller ton coach de Réserves ou celui de ton club favori sur les tactiques à employer. Le 4-2-3-1, rien de tel.

Passer de l’ombre à la lumière. Il est possible, en moins de trois saisons, de passer d’un C4 en D3 à une C1 avec Genk. Témoin à l’appui.

Recruter des potes. Il t’est déjà arrivé, pour le fun, de recruter un de tes copains jouant en D3 belge dans ton club. Et même si tu es au Standard. Ou à Liverpool. « Ça lui fera plaisir« . Un peu moins à tes dirigeants.

Avoir de bons yeux. Tu ne regardes pas les matches en 3D, tu lis les commentaires seuls. Et même à pleine vitesse, tu suis.

Être nostalgique. Tu as déjà réinstallé un vieux FM sur ton PC histoire de créer une équipe de jeunes futurs stars. Mais quand tu as vu que Messi était arrière droit, tu as abandonné.

Avoir le sens patriotique. Dans ton club, tu essayes soit d’avoir le plus de natifs possibles, soit de créer une colonie belge. Voir les deux.

Effacer sa vie sociale. Plus de famille, plus d’ami et plus de copine.

Avoir un beau palmarès. Tu sais quelle sensation ça fait de gagner la Ligue des Champions ou la Coupe du Monde.

Avoir des références. Tu connais le salaire des joueurs, les budgets transferts et combien rapporte un gros sponsor.

Rencontrer ses joueurs. Il t’est déjà arrivé de sortir de chez toi et d’aller à un vrai match. Et de tomber sur un joueur que tu as entraîné. « Tiens, il ne m’a pas reconnu« .

Tricher. Recommencer des matches ou ajouter un nouvel entraîneur dans un club riche pour t’acheter bien cher des joueurs pourris, ça ne te choque pas.

Oublier le côté humain. Tu as déjà envoyé un joueur dans le noyau B, résilié à l’amiable le contrat de ton adjoint, oublié de prolonger ton recruteur de 62 ans ou privé de deux semaines de salaire un joueur mécontent. Sans scrupule.

Devenir avare. Quand ton club te propose un nouveau contrat, tu demandes toujours un plus gros salaire. Mais tu ne sais même pas à quoi il sert.

Avoir des chances de percer. Toi aussi, comme Vugar Huseynzade à Baku, tu penses pouvoir devenir entraîneur en jouant à FM.

Tester des choses. Tu as déjà fait monter, pour déconner, ton gardien réserve en attaque. Et il t’a planté un goal, le con.

S’enraciner. En débutant ta partie, tu penses faire trois ans et franchir un palier. Mais vu l’effectif que tu as composé avec des joueurs que tu kiffes, pas moyen de partir.

Avoir des joueurs fétiches. Des mecs que tu transfèreras qu’importe le club.

Refuser les conférences de presses. Tu ne lis plus les gazettes depuis que tu sais que les journalistes posent toujours les mêmes bêtes questions.

Collectionner les éditions. Chez toi, tu les as tous, les FM. De 2005 à maintenant. Et la collection va encore s’agrandir en novembre prochain.

Aimer la décoration. Ce poster, tu le veux.

fm2

Tu veux d’autres « C’est quoi » ? Clique ici!

N’oublie pas de rejoindre la communauté Facebook, en cliquant sur ce lien! Merci!

Publicités

14 réflexions sur “C’est quoi, un féru de Football Manager ?

  1. Davy dit :

    Tout tout bon! Les commentaires à coté de tes heures passées sur le jeu sont pas mal également!

    Je penses avoir déjà perdu un ou deux mois de ma vie en jouant à FM….mais je ne les regrette pas ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s