Les 10 coaches qu’il faudrait au Standard.

Ron Jans licencié lundi, le Standard est toujours sans coach pour la venue du Cercle de Bruges ce soir. Peter Balette assurera l’interim, sans plus. Qui va reprendre les rênes ? Bonne question. Voici ceux qu’il faudrait. Mais qui ne viendront sans doute (ou certainement pour certains) pas.

1. Frankie Vercauteren. C’est la troisième fois que l’ancien entraîneur à succès d’Anderlecht et de Genk a l’occasion de venir gagner des matches à Sclessin. Il était le choix numéro 1 des supporters et il aurait fait, à coup sûr, l’unanimité.

Problème: il vient de signer au Portugal. Too late, Roland.

2. Raymond Goethals. De nombreux titres en Belgique et en France, une Coupe d’Europe avec Anderlecht et la C1 avec Marseille. On fait difficilement mieux chez nous.

Problème: il ne donne plus signe de vie depuis presque 10 ans.

3. Jelle Van Damme. Le capitaine du Standard a l’esprit du club. Avec son envie, il pousserait ses joueurs à leur maximum. Pas question de se la couler douce sur le terrain, avec Jelle.

Problème: il n’a déjà pas apprécié de reculer en défense. Alors sur le banc…

4. Eric Gerets. C’est le fantasme de beaucoup de supporters rouches. L’ancien back droit du Standard et du PSV est un grand entraîneur, comme il l’a démontré avec le Lierse ou Marseille.

Problème: cela reste un fantasme.

5. Michel Preud’Homme. Il a ramené le titre après 25 ans de disette et mériterait une statue à Liège. Depuis, il s’offre des pétrodollars à Al Shabab.

Problème: Trop cher, donc.

6. Marc Wilmots. Ancien buteur de la maison rouge, Willy serait le mec idéal  sur le banc pour faire bouger ses joueurs. Il connait ce stade, cette ambiance et son vécu serait un atout pour le groupe.

Problème: Il envisage de voyager au Brésil prochainement.

7. Dominique D’Onofrio. On l’a souvent dénigré mais au final, il n’était pas si mauvais. Ses résultats parlent en tout cas pour lui. Pour motiver ses joueurs et en tirer le meilleur, il était très fort.

Problème: c’est un D’Onofrio.

8. Georges Leekens. L’ancien sélectionneur fédéral a un long parcours dans le coaching et saurait y faire avec le noyau actuel du Standard. Mais avec lui, le long terme, on oublie.

Problème: Il serait déjà en contact avec trois autres clubs.

9. Albert Cartier. Il a sauvé des clubs à lui tout seul ou l’a presque fait avec Tubize ou Eupen. Aujourd’hui à Metz, le tacticien français ferait bonne figure sur le banc liégeois pour une opération maintien délicate.

Problème: Il connaît trop le foot pour RD et JFDS.

10. Félix Baumgartner. Lui, il aurait la hauteur nécessaire pour jauger les qualités de son groupe. Faire le grand saut, ça ne lui fait pas peur.

Problème: il a décidé de stopper les missions de « casse-cous ».

Publicités

4 réflexions sur “Les 10 coaches qu’il faudrait au Standard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s