Jusqu’où iront Proto et le public de Sclessin ?

Ce dimanche, le Standard s’est donc offert le scalp de son « meilleur ennemi » anderlechtois dans une ambiance des plus électriques.

Tout le monde ne parle que des incidents, des fumigènes et des pétards. Mais ce qui m’a le plus choqué, extra-sportivement, ce sont les nouvelles provocations entre le gardien des Mauves, Silvio Proto, et le public de Sclessin qu’il insulte d’âne ou de « zéro ».

Ce n’est pas nouveau, ce n’est pas le grand amour entre le portier anderlechtois et les fans du Standard. Lui se fait allumer à chaque match, mais n’hésite pas non plus à provoquer un public qui n’a pas besoin de ça pour le prendre à part.

Les supporters Rouches sont réputés pour être « chauds », et pas toujours les plus sympathiques avec l’adversaire, mais les provocations de Proto me dépassent. Je comprends qu’il soit excédé, énervé par ce qu’il entend. Mais ses réactions entraînent une échelle de violence. Jusqu’où cela ira-t-il ? Faut-il que le joueur soit blessé pour avoir une réaction ?

Proto est un excellent gardien, un des meilleurs du championnat belge. Mais jouer avec le feu comme il le fait, ce n’est pas très malin. S’il était un tout petit peu plus intelligent, il ferait la sourde oreille et ignorerait ce qui vient des tribunes. Là, il serait grand. Ce qu’il fait en provocant des gens qu’il a déjà à dos, c’est un manque de professionnalisme.

Je ne dis pas qu’il est le seul fautif. Mais c’est à lui de montrer l’exemple. Le public joue son rôle, même s’il va trop loin à mon goût. Mais l’exemple doit venir « d’en haut », comme on dit. L’exemple de Jovanovic, hué et conspué durant toute la rencontre et qui ne célèbre pas son but, est à prendre, Silvio.

Publicités

3 réflexions sur “Jusqu’où iront Proto et le public de Sclessin ?

  1. Vince dit :

    Alors, pour une fois et ça sera la seule, je vais prendre sa défense en disant tout simplement que des problèmes « familiaux? » le mine depuis plusieurs jours et que la tension devait être grande. Maintenant, il y a une expression qui dit : « Qui sème le vent, récolte la tempête… »*

    J'aime

  2. Guy dit :

    Je suis en partie d’accord avec l’article;;;je voulais juste ajouter que les « enfants de coeur » de la Tribune commence à m’énerver. Il ya eu 4 fumigènes et 5 pétards. J’étais en T3…je suis toujours là….Je vais au foot depuis 1972. Je peux vous dire que ce qui se passait dans les stades à cette époque et plus tard dans les années 80 étaient bien plus grave ! J’en ai ras-le-bol de cette presse poubelle….DH – La Meuse etc….qui d’un fait divers en font un drame national !

    J'aime

  3. Este dit :

    Moi je suis tout à fait d’accord avec toi !
    C’est un manque de professionnalisme de sa part, de plus c’est lui (Proto) qui en montant sur le terrain à l’approche des supporters, leur lance « on va ganger ». On connais le public rouche et c’est ultras, ils n’avaient pas à lancer des fumigène et autres pétards mais le 1er pétards c’est proto qu l’a allumé en les provoquant. Même si il est vrai qu’il n’est pas le seul fautif de la tournure des évènements.

    Conçernant Jova c’est vraiment un joueur et un homme incroyable, conspué tout un match il ne célèbre pas son but et applaudit le public à sa sortie comme à chaques fois. Chapeau Mr Jova !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s